Un faux cachalot échoué sur la rive du lac de Serre-Ponçon pour alerter sur les problèmes environnementaux

Par
562
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est une action pour le moins intriguante qu'un collectif d'artistes belges est en train de mener dans les Hautes-Alpes. Un (faux) cachalot de 15 mètres de long a été disposé sur les rives d'un lac dans la nuit de jeudi à vendredi. L'objectif est de sensibiliser le public à l'environnement en cette Journée mondiale de l'océan.

Capture vidéo

Un cachalot d'une quinzaine de mètres a été retrouvé échoué sur les berges d'un lac dans les Hautes-Alpes. Un fait surprenant quand on sait que le cétacé vit dans l'eau de mer et a donc peu de chances de se retrouver dans un lac… d'eau douce.

Il s'agit en réalité d'une œuvre d'art du collectif belge « Captain Boomer », qui a disposé le faux cachalot dans la nuit de jeudi à vendredi sur les rives du lac de Serre-Ponçon, à Savines-le-Lac (05). L'objectif  ? Alerter le public sur la fragilité de l'environnement et les conséquences de la pollution. La date n'a d'ailleurs pas été choisie au hasard puisque ce vendredi 8 juin marque la Journée mondiale de l'océan.

Le canular a été savamment orchestré par les artistes, selon un scénario méticuleux détaillé sur le site internet du collectif. Faux sang et odeur de mer, périmètre de sécurité, intervention de « scientifiques » issus d'une organisation fictive - l'International Wale Association - qui s'agitent autour du corps échoué, analysent l'animal, prennent ses mesures, prélèvent des échantillons de peau et d'organes, etc. Tout a été fait pour donner l'impression qu'il s'agit d'un vrai « échouage ».

Cette supercherie artistique et militante a donc été montée de toutes pièces par la compagnie d'artistes, mais aussi grâce à la complicité de la ville, d'un théâtre local, et même des médias.

Pari réussi puisque la mise en scène plus vraie que nature suscite la curiosité de tous, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

La compagnie artistique belge est une habituée du genre. Elle avait déjà mené de telles actions sur les quais de Seine à Paris en juillet dernier, mais aussi à Rennes, Londres ou encore Valence.

Le mastodonte échoué devrait être visible encore quelques jours sur place.

3 tonnes de poissons morts ont été repêchées dans la Seine à quelques kilomètres de Paris
Source : Captain Boomer
Environnement Insolite Animaux
Commentaires