Un Français sur trois continue de chercher un partenaire sur les sites de rencontres alors qu'il est...en couple

Par
431
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les sites de rencontres font dorénavant partie du décor. Swiper, liker, nexter ou encore chatter sont entrés dans le jargon de la séduction 2.0. Une habitude dont certains ont honte alors que tout à fait assumée pour d'autres. Ifop s'est penché sur cette pratique de plus en plus répandue et les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Crédit image : Shutterstock.com / nito

Un Français sur trois est toujours à la recherche de l'amour sur internet. Et ce, alors qu'ils sont en couple. En substance, un Français sur trois est un insatisfait selon une enquête Ifop menée pour Lasce, un comparateur de sites de rencontres. 33 % des sondés auraient avoué continuer à chercher un partenaire sur les sites de rencontres alors qu'ils ont déjà un ou une partenaire. Histoire de voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Les hommes sont les premiers concernés par ce besoin d'aller voir ailleurs. Ils sont 41% à le faire contre 22% chez les femmes. La tendance est inversée entre l'âge de 30 et 39 ans. C'est la femme qui se sent le plus en besoin de nouveauté. En effet, elles sont 36% à chercher un partenaire alors que 29% des hommes le font. Passé la quarantaine, les hommes passent à nouveau devant les femmes avec 31% qui continuent leur quête, certainement pour se rassurer tandis que seulement 17% des femmes entretiennent cette pratique.

31% des hommes interrogés affirment qu'ils entretiennent des relations sexuelles ou sentimentales avec plusieurs personnes en même temps alors qu’un sur deux considère que l'on « peut toujours trouver quelqu'un de mieux » sur ces sites. Traduction d'un malaise social, d'un besoin de ne pas se conforter dans une seule relation qui pourrait s'avérer médiocre comparé à d'autres.

Et vous, faites vous partie des 26% qui ont déclaré s'être déjà inscrits « au moins fois au cours de leur vie sur un site de rencontre » ?

Le ministre de l'Agriculture a déclaré que le transport des animaux serait arrêté quelques jours à cause de la canicule
Source : IFOP
Sondage
Commentaires