Un être humain sur quatre pourrait bientôt ne plus avoir d'eau

Par
3 094
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Près d’un quart de la population mondiale, c’est-à-dire 17 pays, est en situation de pénurie d’eau, proche du jour « zéro » lors duquel plus aucune eau ne sortira du robinet, selon un rapport rendu public mardi 6 août.

Une situation de « stress hydrique très grave », proche du « jour zéro », c’est ce que vit près d’un quart de la population mondiale, selon un rapport rendu public mardi 6 août par le World Resources Institute (WRI).

Le stress hydrique signifie une ressource insuffisante pour répondre aux différentes activités humaines et aux besoins de l’environnement, il commence lorsque la disponibilité en eau est inférieure à 1700 mètres cubes par an et par personne.

Près d'un quart de la population mondiale est en situation de pénurie d'eau. Crédit : shutterstock

« La pénurie en eau est la plus grande crise, celle dont personne ne parle » estime Andrew Steer, PDG de l’Institut WRI. Le rapport indique que les prélèvements hydrauliques dans le monde ont plus que doublé depuis les années 1960 en raison d’une demande croissante qui ne ralentit pas.

Les pays les plus concernés sont au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, avec en tête, le Qatar, Israël, le Liban ou encore l’Iran. Selon la Banque Mondiale, ces pays pourraient être impactés économiquement, dû à la rareté de l’eau.

World Resources Institute (WRI)

L’Inde, également, souffre « de la pire crise de l’eau de son histoire et des millions de vies et de moyens de subsistance sont menacés », déclare l’Institut national pour la transformation de l’Inde. En effet, la population extrêmement nombreuse du pays requiert énormément de ressources, cependant les eaux en surfaces et souterraines seraient gravement surexploitées.

Pays Monde Eau
Commentaires