Un labrador tué par un chasseur dans la cour d'une maison

Par
10 654
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un nouvel accident de chasse a provoqué la colère de la fondation 30 Millions d’Amis. Un labrador, qui se trouvait dans la cour d’une maison, a été tué par une balle perdue d’un chasseur.

Le drame s’est déroulé ce dimanche 6 janvier, à Chouzy-sur-Cisse, dans le Loir-et-Cher. Alors qu’il se trouvait dans la cour de la propriété de ses maîtres, un labrador a été victime d’un « tir mal orienté » réalisé par un chasseur d’après la Nouvelle République.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Blois tandis que le chasseur a été entendu par les gendarmes. L’auteur du tir indique qu’il visait un sanglier à 300 mètres du domicile des propriétaires du chien et que sa balle a été déviée par une pierre.

Malheureusement, cette balle perdue a finalement trouvé refuge dans le labrador, ce qui constitue une goutte d’eau supplémentaire dans le vase des accidents de chasse qui ont été très médiatisés et ont suscité la polémique ces derniers mois.

La fondation 30 Millions d’Amis s’est logiquement indignée de cet accident et en appelle à la responsabilité de François de Rugy, ministre de la Transition Écologique et Solidaire. Sur Twitter, l’association appelle le ministre à « passer aux actes » afin de réglementer plus strictement la pratique de la chasse.

Une volonté déjà affichée par une majorité de la population suite aux nombreux accidents de chasse qui ont émaillé la page des faits divers ces derniers mois, à l’image de la mort d’un vététiste l’automne dernier.

D’ailleurs, 76 associations et fondations en faveur de la protection des animaux s’étaient exceptionnellement réunies dans l’objectif d’établir des nouvelles mesures pour restreindre la chasse, comme interdire sa pratique le dimanche.

Commentaires