La Terre frappée de plein fouet par un « ouragan de matière noire »

Par
2 165
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La Terre s'apprête à être touchée par un « ouragan de matière noire » imperceptible. Explications.

Selon des données calculées par des scientifiques, « un ouragan de matière noire » déferlerait actuellement vers la Terre. Dit comme ça, cela semble très effrayant mais pas de panique, cette déferlante reste inoffensive !

Une chose est sûre, à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, notre bonne vielle planète bleue s’apprête à être traversée par un immense flux de matière noire, qui avancerait à la vitesse vertigineuse de 500 km par secondes.

« Un ouragan de matière noire » se dirige actuellement vers la Terre. Crédit photo : IM_photo / Shutterstock

Par définition invisible, cette matière noire - qui fascine toujours autant les astrophysiciens et les mordus d’astronomie - fait l’objet de conjectures depuis des décennies. Il s’agit en réalité d’une construction scientifique désignant une matière inconnue et imperceptible qui structure les galaxies, sans interagir avec la matière baryonique, dont nous sommes constitués. Mais son existence même relève de l’hypothétique. Si l’on soupçonne bien la présence d’une masse d’énergie capable d’influer sur les mouvements cosmiques observables, on en ignore encore les fondements ainsi que sa composition.

Cet « ouragan », cette tempête stellaire qui s’abat actuellement n’est donc que le fruit de nouvelles spéculations émises à partir d’observations récentes, effectuées par la Mission Gaia. Rappelons que ce satellite, développé par l'Agence spatiale européenne (ESA) et lancé en 2013, est chargé de mesurer le mouvement et la position des étoiles.

L'an dernier, l’engin a repéré, dans notre système solaire, un flux stellaire important qui s’avère être un vestige d’une très ancienne collision galactique, entre notre galaxie et une autre plus petite. Un événement survenu il y a probablement plusieurs milliards d’années. Baptisé S1 et composé d’environs 30 000 étoiles, ce flux, entouré de matière noire, se trouve actuellement en mouvement et se dirige inexorablement vers la Terre.

Une aubaine pour les scientifiques

Cette traversée de matière noire représente un petit événement à plus d’un titre. Il s'agit en effet d'une aubaine pour les scientifiques. D’abord parce qu’elle pourrait en dévoiler davantage sur ladite matière. Ensuite parce qu’elle pourrait mettre à l’épreuve la technologie humaine. Les appareils de calculs s’étant jusqu’à présent toujours cassés les dents lorsqu’il s’agissait de mesurer de tels phénomènes.

Ces conclusions émanent d’une équipe de chercheurs travaillant au sein du département de physique théorique de l’Université de Saragosse (Espagne). Dans une étude publiée par la revue Physical Review, ces deniers se sont en effet interrogés sur la présence de cet « ouragan de matière noire » et sur la manière dont nos outils pourraient en mesurer les effets.

Lorsque il entrera en contact avec la Terre, ce flux devrait provoquer une ondulation dans la matière noire entourant notre planète, selon les scientifiques. Et à l’aide de détecteurs spécifiques, installés aux quatre coins du monde, ces derniers espèrent profiter de cet événement pour tenter de percer le mystère de ce qui reste encore à ce jour l’une des plus grandes énigmes de l’univers.« Nous connaissons si peu la matière noire que toute meilleure connaissance de sa structure s’ajoute pour nous aider à mieux comprendre son rôle », déclare ainsi Ciaran O'Hare, l’astrophysicien à l’origine de l’étude.

Bien qu’ils ne se fassent pas trop d’illusions quant aux observations futures, bon nombre d’astrophysiciens espèrent néanmoins que cet événement permettra de détecter des axions, ces particules électriquement neutres qui constitueraient une grande partie de la matière noire.

Source : Physical Review
Commentaires