Un patron renvoie son employé chez lui pour violation du code vestimentaire masculin... Ce dernier décide de se ramener en robe !

Par
18
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Avec la chaleur, la question de la pertinence d'un code vestimentaire en entreprise est plus que jamais remise en question. Récemment, nous vous parlions de ces chauffeurs de bus nantais qui, interdits de port de short et mourant de chaud, avaient enfilé des jupes (autorisées pour leurs collègues féminines) pour protester.

Cette fois-ci, c'est du côté de nos voisins d'Outre-Manche qu'une histoire un peu similaire a eu lieu. Joey Barge, employé d'un centre d'appels téléphoniques de Buckinghamshire, au Royaume-Uni, a récemment décidé de faire front contre les consignes vestimentaires absurdes de son entreprise. Âgé de 20 ans, le jeune homme s'est en effet vu refuser l'accès à son poste de travail... sous prétexte qu'il était vêtu d'un short en chino, sobre, bleu marine ! On pourra objecter que, comme Joey travaille dans un centre d'appels téléphonique, la situation est d'autant plus ridicule que la façon dont il s'habille n'a pas vraiment d'importance. Mais son directeur n'a rien voulu savoir, et il l'a renvoyé chez lui illico presto pour se changer.

En signe de rébellion, il est revenu... portant fièrement une robe noire et rose bonbon. Puisque les robes sont autorisées selon le dress code de l'entreprise, pourquoi ne pourrait-il pas lui aussi profiter d'un peu de fraîcheur ?

Contre toutes attentes, le patron a cette fois accepté de laisser Joey rentrer. En effet, les lois anti-discrimination au Royaume-Uni sont plutôt strictes, et les discriminations au regard de l'identité sexuelle, notamment, sont prises très au sérieux ! Le patron a probablement jugé qu'il valait mieux laisser passer l'affaire, et il a publié dans la foulée une mise à jour permettant le port du short à tous les employés de sexe masculin de l'entreprise.

Petit bémol : seul le bermuda (longueur 3/4) est désormais autorisé, et dans une certaine gamme de coloris seulement. Mais bon, il n'y a pas de petite avancée sociale !

Petite précision : les textes des tweets, à l'origine en anglais, ont été traduits par nos soins. Le thread twitter original se trouve ici.

Tout est parti d'une température de plus de 30°C en Grande Bretagne, et d'une simple question sur Twitter : 

La réponse ne s'est pas fait attendre. Joey est immédiatement sommé de repartir chez lui pour se changer !

Mais l'histoire ne s'arrête pas là : très vite, les internautes réagissent et lui apportent son soutien. L'un d'eux lui conseille de revenir avec une jupe, pour protester, puisque ces dernières sont autorisées pour les femmes !

Ni une ni deux, Joey a pris le conseil au pied de la lettre !

Magnifique, non ?

Les internautes lui ont alors donné plein de conseils, notamment des femmes qui lui ont donné des astuces pour bien porter sa robe. Une internaute lui  suggère ainsi qu'il devrait ajouter à sa tenue « une ceinture large » afin de «mettre en valeur son fessier et son tour de hanches ». Une autre juge l'ensemble « éblouissant », quand une troisième le félicite en lui disant qu'il a « de très belles jambes ».

Mais aussi fou que cela puisse paraître, son patron ne l'a pas renvoyé se changer une nouvelle fois et il a donc pu rester ainsi accoutré au travail toute la journée ! En réalité, Joey a probablement été protégé par les lois anti-discrimination sur l'identité sexuelle, qui sont assez strictes en Grande-Bretagne pour les entreprises. 

Ainsi, le patron de Joey aura sans doute craint que l'histoire se retourne contre lui, et qu'une vague d'hommes se pointe ensuite au travail en robe « en signe de solidarité ». Il a fait promptement publier une note interne signalant un ajustement exceptionnel du dress code en raison des fortes chaleurs.

Une victoire éclatante pour le jeune homme... même si la direction a tout de même trouvé le moyen de limiter le port du short à certains coloris et à certaines longueurs. Des bermudas ? Sérieusement ?

Suite aux très fortes chaleurs, il a été décidé qu'exceptionnellement, les hommes travaillant dans les bureaux auront dorénavant l'autorisation de porter des shorts de longueur 3/4 (bermuda). Ces derniers doivent être faits en chino, et sans couleur vive — noir, bleu marine et beige uniquement.

Merci de me signaler toutes questions vis-à-vis de cela, ou à tout autre aspect relatif au code vestimentaire.

Commentaires