Photographié en slip, une pelle à la main, il réclame 200 000 euros à France TV

2 098partages

« L'homme au slip et à la pelle » alias Jean-Marc Dutouya a porté plainte contre France Télévisions. Il accuse la chaîne d’avoir porté atteinte à son image.

Souvenez-vous! En 2015, un homme prénommé Jean-Marc Dutouya a déclenché une vague d’hilarité en France.

À cette époque, la Ligue pour la Protection des Oiseaux s’est rendue sur son terrain – situé en Nouvelle-Aquitaine – pour détruire des pièges à oiseaux. Cette séquence a été filmée par de nombreux médias, dont France Télévisions.

Alors qu’il était en train de faire sa toilette, Jean-Marc Dutouya est sorti de chez lui pour chasser les militants de ses terres. C’est à ce moment précis que l’ancien conseiller municipal est devenu un mème Internet.

Armé d’une pelle et vêtu uniquement d’un slip, le propriétaire terrien a été photographié dans cet attirail. Conséquence : l’image a fait le tour des réseaux sociaux et a fait l’objet de nombreux détournements. Depuis, Jean-Marc Dutouya a hérité du surnom de « l’homme au slip et à la pelle ».

Crédit Photo : ROZ GAIZKA VIA AFP

Crédit Photo : France 3

Jean-Marc Dutouya accuse France Télévisions d’avoir porté atteinte à son image

Près de six ans après, le Landais a décidé de porter plainte contre France Télévisions. Le procès s’est déroulé ce mercredi 26 mai au tribunal de Dax. Il accuse le groupe d'avoir porté atteinte à son image et nui à sa réputation.

Par conséquent, il réclame 200 000 euros au service public ainsi que la suppression de la photo. Selon l’avocat du plaignant, Frédéric Dutin, les images détournées ont bouleversé le quotidien de son client :

« Mon client a été livré en pâture dans des conditions d’irrespect de sa dignité. Il a perdu 9kilogrammes, et a même fait un AVC (…) Qui dans cette salle voudrait être filmé en slip ? », a déclaré l’avocat, cité par France Bleu Landes.

Avant d’ajouter : « Si mon client est sorti si vite, dans cette tenue, c’est parce que certains militants étaient en train de molester sa mère de 86 ans devant chez lui… Qui ne sortirait pas en slip à ce moment ? Qui prendrait le temps d’enfiler un peignoir ? ».

Crédit Photo : Iroz Gaizka / AFP

France Télévisions estime que la plainte est infondée

De son côté, la chaîne de télévision estime que la plainte est infondée : « C'est un reportage d'actualité, les journalistes ont fait leur travail, c'est dans l'intérêt général », a indiqué l’avocate du média.

Selon ses dires, Jean-Marc Dutouya « se plaint de la réputation que ces images lui ont créé, mais l’intérêt général du public est protégé par la liberté de la presse ». Cette dernière souligne que le propriétaire avait « très bien vu les caméras ».

Le tribunal rendra sa décision le 15 septembre prochain.

Source : huffingtonpost