Grâce au confinement, le jour du dépassement de la Terre recule de 3 semaines

38Kpartages

Le jour du dépassement de la Terre est la date où l’humanité a consommé toutes les ressources que la planète peut produire en une année. En 2020, cette date a reculé de trois semaines, sous l’effet de la pandémie de Covid-19.

Crédit photo : Paitoon Pornsuksomboon / Shutterstock

Selon l’ONG du Global Footprint Network, le 22 août 2020 sera le jour où les hommes auront consommé toutes les ressources de la Terre. Cette limite arrive trois semaines plus tard qu’en 2019, où elle avait été annoncée le 29 juillet.

Selon l’organisme, il s’agit d’un véritable « renversement historique » qui n’était pas arrivé depuis les années 1970.

L’empreinte écologique en forte baisse

Cette différence s’explique principalement par le changement des modes de vie pendant la pandémie de coronavirus.

Pendant que tous les pays du monde ont suivi des mesures de confinement, l’empreinte écologique a diminué de 9,3% par rapport à l’année dernière, la consommation des forêts a réduit de 8,4% et les émissions de CO2 ont baissé de 14,5%.

Crédit photo : Global Footprint Network

« Cela montre que des changements importants et rapides sont possibles. Mais cette réduction de notre empreinte écologique est imposée et non voulue et comme elle ne s’accompagne pas d’un changement systémique dans nos modes de production et de consommation, elle ne va pas durer », alarme Mathis Wackernagel, le président de l’ONG.

Crédit photo : Gustavo Frazao

Ces calculs présentent toutefois quelques incertitudes. Les scientifiques préviennent que ces résultats pourront ne pas être maintenus dans le temps, et que des progrès futurs devront être nécessaires pour maintenir la situation.

Même si la date du jour du dépassement a reculé, l’humanité continue toutefois d’utiliser 60% de ressources en plus de ce qui peut être renouvelé.

Source : Le Monde
Plus d'articles