Incendie à Paris : au moins 10 morts et une trentaine de blessés, la piste criminelle envisagée

Par
1 801
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un violent incendie a ravagé un immeuble résidentiel du XVIe arrondissement de la capitale, la nuit dernière, faisant au moins 10 morts et une trentaine de blessés. Une habitante de la résidence a été arrêtée.

Il aura fallu plus de 5h aux pompiers de Paris pour venir à bout des flammes. Ce n’est qu’aux aurores, aux alentours de 6h du matin, que l’incendie qui s’était déclaré peu après minuit a été maîtrisé par les soldats du feu, dans cet immeuble de 8 étages situé au 17 bis rue Erlanger.

« Le bilan pourrait encore s’alourdir »

Plus de 200 hommes et femmes de la BSPP ont ainsi été mobilisés sur place et l’intervention de ces derniers a permis le sauvetage d’une cinquantaine de personnes, évacuée par des échelles. Beaucoup d’entre eux, acculés par les flammes, s’étaient réfugiés sur les toits dans une ambiance décrite par les témoins comme apocalyptique.

Selon un dernier bilan encore provisoire fourni par la préfecture de Paris, 10 personnes ont perdu la vie et une trentaine d'autres ont été blessées, dont 6 pompiers. 

« Le bilan pourrait encore s’alourdir car les opérations de reconnaissance n’ont pas encore eu lieu dans les derniers étages de l’immeuble, là où le feu était le plus violent », a indiqué le capitaine Clément Cognon, porte parole des pompiers.

Le député du XVIe arrondissement de Paris, Claude Goasguen (LR), a de son côté précisé que 3 des victimes décédées « s’étaient défenestrées ». « Beaucoup de personnes sont choquées, une cellule psychologique a été mise en place », par ailleurs ajouté l’ancien ministre

L’immeuble récent, construit dans les années 70, était manifestement aux normes et ne présentait aucun signe de délabrement. Autant d’éléments qui pourraient accréditer la thèse d’un incendie criminelle, très sérieusement envisagée par la police judiciaire. Une enquête pour « destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort » a été ouverte.

Une femme âgée d’une quarantaine d’années a été interpelée en état d’ivresse sur les lieux du sinistre et a été placée en garde à vue. Résidente de l’immeuble, cette dernière est suspectée d’avoir mis le feu à une poubelle et un véhicule à proximité de l’immeuble incendié.

Un retour d'Obi-Wan ? Disney prépare une série et fait appel à Ewan McGregor !
Source : Le Parisien
Incendie Paris Pompiers
Commentaires