Afrique du Sud : des patients atteints de surdité auraient retrouvé l'audition après une greffe d'osselets d'oreille

1 104partages

Des patients atteints de surdité auraient retrouvé l’audition suite à des greffes d’osselets pratiquées sur leur oreille, en Afrique du Sud. Une première !

C’est une incroyable prouesse qui pourrait à terme révolutionner la médecine ! Une équipe médicale sud-africaine vient d’annoncer avoir pratiqué avec succès des greffes d’osselets d’oreille, rendant ainsi l’audition aux receveurs atteints de surdité. Une opération que les intéressés présentent comme une première mondiale !

Ces osselets de l’oreille moyenne - partie de l'appareil auditif comprise entre l'oreille externe et l'oreille interne - ont été conçus par impression 3D avant d’être greffés sur les patients, avec des résultats étonnants.

Photo d'illustration. Crédit photo : David Tadevosian / Shutterstock

« La 3D nous permet de faire des choses que nous n'aurions jamais pensé pouvoir faire »

En plus de reconstituer l’oreille physique, cette technique chirurgicale serait en effet « la réponse à la perte auditive de transmission, un problème de l'oreille moyenne qui peut être causé par des anomalies congénitales, une infection, un traumatisme ou une maladie du métabolisme », selon l'université de Pretoria, où a eu lieu l’opération.

Rappelons que les osselets de l'oreille moyenne permettent la transmission des vibrations sonores à l'oreille interne, ce qui explique le succès d’une telle opération.

Une prouesse qui n’aurait jamais été possible sans l’apport inestimable des nouvelles technologies. « La 3D nous permet de faire des choses que nous n'aurions jamais pensé pouvoir faire », s’est ainsi félicité le professeur Mashudu Tshifularo, qui pilote ces opérations chirurgicales d’un nouveau genre, qu’il a déjà mené à trois reprises.

Photo d'illustration. Crédit photo : David Tadevosian / Shutterstock

La plus récente remonte au 13 mars dernier et a été pratiquée à l'hôpital Steve-Biko sur un patient de 35 ans, victime d’un grave accident de voiture qui lui a profondément mutilé l’oreille, entièrement endommagée.

Des dommages qui auraient pu être irréversibles il y a peu mais qui peuvent désormais être traités avec succès car grâce à l’impression 3D, les médecins peuvent à présent reconstituer les os de l’oreille moyenne. Pour l'anecdote, il faut savoir que ces derniers sont les plus petits que renferme le corps humain. Ils sont en outre composés des trois osselets suivants : le marteau, l’enclume et l’étrier.

« En remplaçant seulement les osselets qui ne fonctionnent pas correctement, la procédure présente moins de risque que les prothèses connues jusqu'à présent », a précisé le professeur Tshifularo.

Ce dernier affirme que cette nouvelle technique fiable pourra désormais être accessible à tous les patients souffrant de perte d’audition. Le médecin a d’ailleurs lancé un appel aux fonds, afin d’obtenir davantage de financement pour poursuivre son projet.

Le gouvernement lui a semble-t-il prêté l’oreille avec attention puisque le ministère de la Santé a décidé de relayer cette initiative en déclarant qu’il était « nécessaire de tout faire pour mobiliser les ressources afin que le Pr Tshifularo obtienne l'aide dont il a besoin ».

À bon entendeur !

Source : RTL
En vidéo : Luke, atteint de progéria, est un enfant qui vieillit plus vite que les autres
Plus d'articles