Tout plaquer pour s'occuper de moutons sur une île, voici le job de rêve qui vous attend en Écosse

Par
15 019
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une petite île écossaise recherche un berger pour s'occuper d'un troupeau pas comme les autres. 

Qui n’a jamais rêvé de tout plaquer pour partir vivre sur une île (presque) déserte, entouré d’animaux ? Si cette perspective vous enchante, nous avons le job qu’il vous faut !

En effet, l’île de North Ronaldsay, située dans l’archipel des Orcades en Écosse, est à la recherche d’un nouveau… berger !

Crédit : Mike Pennington

Oui, vous avez bien lu ! Cet endroit isolé, peuplé de 72 habitants, est en quête du profil idéal pour s’occuper d’un troupeau de moutons, mais pas n’importe lesquels : ceux que l'on appele Orkney !

Cette race peu commune de bovidé est endémique de l’île et se différencie des autres par ses habitudes alimentaires. Depuis des millénaires, ces moutons rares se nourrissent ainsi d’algues locales, devenues au fils du temps leur met favori.

À l’inverse de leurs « cousins » et notamment les Shetland – que l’on trouve également dans les Orcades -, ces moutons raffolent d’herbes aquatiques et délaissent les pelouses naturelles de l’île, en proie aux hivers froids et secs.

Crédit : PJ Photography / Shutterstock

Le berger devra donc veiller à ce que les moutons respectent leur régime particulier tout en surveillant sans cesse le troupeau, afin que les bêtes ne s’aventurent pas sur les falaises ou en dehors des sentiers de pâturage, lesquels sont délimités par une clôture en pierre.

En outre, l’heureux élu devra empêcher les moutons de s’accoupler avec d’autres races issues des troupeaux voisins, pour ne pas troubler leur héritage génétique.

Dernière chose et pas des moindres, en plus de l’activité pastorale, le berger tant recherché devra, en 3 ans, réparer, agrandir puis entretenir un mur bicentenaire qui fait office d’enclos.

Si vous êtes donc en bonne condition physique, que vous êtes motivés à affronter le climat parfois rugueux tout en étant l’ami des bêtes et de la nature, ce job est fait pour vous.

Foncez !

Source : Huffington Post
Écosse Job
Commentaires