Elle réalise un Powerpoint pour convaincre son coup de coeur de sortir avec elle et se prend un râteau monumental : on a mal pour elle !

Par
920
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Entre deux sessions de révisions intensives, cette étudiante en sciences s’est amusée à réaliser des graphiques sur le logiciel de présentation Powerpoint pour déclarer sa flamme à un jeune homme qu’elle trouvait à son goût. Le jeune homme n’a pas tardé à répondre… à sa manière.

Les révisions, loin d’être une partie de plaisir à cause de leur côté rébarbatif, peuvent nous inciter à faire des choses complètement saugrenues afin d’échapper aux séances de lectures et de surlignages intensifs.

Lizzy Fenton, une étudiante en sciences à l’Université du Minnesota passionnée de génétique dont l’emploi du temps est surchargé, a souhaité apporter un peu de couleur dans sa vie d’une manière pour le moins originale. Comme la plupart de jeunes de son âge, la jeune femme est en quête de rencontres, et un garçon lui a tapé dans l’œil... 

...Mais au lieu de discuter avec de parfaits inconnus sur Tinder et sur Happn comme une bonne majorité de gens le font quotidiennement, Lizzy a souhaité exprimer son intérêt pour son crush, le beau Carter, en réalisant une présentation Powerpoint, ce logiciel qui nous permet habituellement de briller pendant nos réu’ en tergiversant sur le process des briefs de la propale (sic).
Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Avec un humour décapant et surtout beaucoup d’autodérision, Lizzy enchaîne les pages de son Powerpoint, sobrement intitulé « pourquoi tu devrais sortir avec moi », sur un ton faussement sérieux et n’hésite pas à en rajouter des couches en balançant notamment des graphiques sur la croissance de ses seins et des termes scientifico-statistico-mathématiques qui rendent le tout absolument hilarant.

Ainsi, Lizzy met les petits plats dans les grands en mettant en avant ses nombreux atouts au cours de ses diapositives consacrées à des thématiques très variées, comme vous pourrez le constater en lisant ce qui suit.

Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Dans cette première diapositive, Lizzy propose à Carter d'être son excuse pour que « sa famille n’ait plus à le harceler pour qu’il s’engage dans une relation sérieuse » en affirmant avoir « assez de conversation » pour « s'engager dans une discussion passionnée avec [ses] parents ». Toujours « bien habillée », Lizzy promet d’être « toujours classe pendant les dîners de Thanksgiving, les réunions de famille et autres événements ».

Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Mais ce n’est pas tout, Lizzy est prête à être toutes les femmes de la vie de Carter (vous avez la référence ?). Dans cette page, qui a pour titre « la monogamie n’est pas ton truc ? Pas de problème », l’étudiante affirme que sortir avec elle, « c’est comme sortir avec trois filles différentes ». Trois photos d’elle avec trois coiffures différentes confirment cette aptitude à l’imprévisibilité et à la surprise.

Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Le clou du spectacle reste sans conteste cette fabuleuse diapositive, centrée sur les « nichons en constante croissance » de Lizzy, qui s’est amusée à réaliser plusieurs « analyses statistiques qui prouvent que [ses] seins vont continuer à grossir dans le temps » : « Cette régression linéaire donne une valeur R du carré de 0,97879. Comme le coefficient de détermination est proche de 1, le modèle linéaire convient parfaitement aux données […] En utilisant l'équation y-1,2x - 2415,1, on peut avancer que chaque sein aura à peu près la circonférence d'une tête humaine (soit environ 57cm) d'ici l'an 2025. » D’accord, Madame.

Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Aussi, la jeune femme avance qu’elle est « financièrement stable » et qu’elle peut ainsi « subvenir à ses besoins », ceux de Carter, et que de surcroît, elle ne « vivait plus chez ses parents ». Independent woman.

Crédit photo : Twitter : @LizzyFenton

Enfin, pour couronner le tout, Lizzy énumère les critiques de ses contemporain-e-s pour plaider sa cause. Channing Tatum aurait déclaré qu’il avait « bien envie de l’inviter à sortir », mais que de toute évidence « elle ne jouait pas dans la même cour que lui ». Miss Amérique, quant à elle, aurait « sa photo sur son écran de tel ». Rien que ça.

Avec cette performance spectaculaire, la jeune femme a attiré l’attention des internautes mais aussi celle de la marque Microsoft, qui s’est permis de lui envoyer des félicitations sur Twitter.

Quant à la déclaration en elle-même, elle n’a hélas pas eu l’effet escompté, et c’est vraiment incompréhensible. Carter a répondu au Powerpoint endiablé par ces quelques mots : « C’est vraiment chouette. Mais merci de ne plus me recontacter ». Bonjour la condescendance, hein.

Mais que Lizzy se rassure : elle mérite de vivre le grand amour avec quelqu’un qui sait apprécier un joli Powerpoint.
VIDEO : Comment bien protéger ses animaux de la chaleur lors de la canicule ?
Source : Daily Mail UK
Commentaires