Une marque danoise lance des sous-vêtements portables plusieurs jours de suite

Par
20 138
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Grâce aux textiles développés par une start-up scandinave, il est désormais possible de porter des sous-vêtements plusieurs jours sans les laver. Explications.

Il ne viendrait à l’idée à personne, ou presque, de réutiliser ses slips, caleçons et autres culottes plusieurs jours d’affilée, sans jamais les passer à la machine à laver. Et pourtant, c’est désormais possible !

Une start-up danoise vient en effet de lancer une gamme de sous-vêtements qui peuvent être portés des jours durant, voire des semaines, sans que l’on soit obligé de les jeter dans la corbeille à linge sale. Vous trouvez ça dégoûtant ? Dit comme ça, difficile de vous donner tort mais le concept fonctionne bel et bien !

« Nous voulons montrer qu'il est possible de fabriquer de bons produits avec une durabilité à 100% »

Baptisée « Organics Basics », la marque entend réduire l’impact environnemental de nos modes de consommation, souhaitant « montrer la voie en matière de produits de base durables et de meilleure qualité ».

C’est pourquoi elle a décidé de créer la gamme innovante et unisexe « SilverTech », qui propose ni plus ni moins de « porter plus et laver moins » les sous-vêtements. Quid des mauvaises odeurs ? La marque n’en a cure, ayant développé des textiles révolutionnaires luttant efficacement contre les désagréables émanations corporelles.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Organic Basics (@organicbasics) le

Voir cette publication sur Instagram

A new week and a new fresh set of organic boxers. Have a great Monday!

Une publication partagée par Organic Basics (@organicbasics) le

Ainsi de combattre les bactéries responsables des mauvaises odeurs, ces sous-vêtements sont confectionnés avec de l’argent. Un métal réputé pour ses propriétés antimicrobiens. Si l’on en croit la marque, cette particularité permet de stopper la prolifération des bactéries qui s’incrustent dans le vêtement. 99,9% de ces dernières seraient en effet éliminées grâce à l'argent.

« Ça marche. Vous pouvez porter nos sous-vêtements beaucoup plus longtemps avant le lavage. Vous gagnez du temps et de l'argent tout en réduisant le gaspillage d'eau et d’énergie », explique ainsi Mads Fibiger, PDG et cofondateur d’Organic Basics, interrogé par Business Insider.

« Nous croyons que l'industrie de la mode est polluante et n'a pas contribué à améliorer l'environnement. Nous voulons montrer qu'il est possible de fabriquer de bons produits à un prix raisonnable avec une durabilité de 100% », ajoute-t-il encore. Organics basics veut donc en finir avec les comportements irresponsables de l'industrie de la mode . Sur le site internet de la marque, les créateurs n'y vont d'ailleurs pas par le dos de la cuillère et considèrent cette industrie comme un... « sale batârd ».

Crédit photo : capture d'écran internet

Ces sous-vêtements précurseurs pourraient très vite connaître un succès fulgurant dans un avenir proche car nombreux sont ceux qui envisagent d’adopter ces vêtements à la fois confortables et éco-responsables. Ainsi, selon une récente étude, 66 % des consommateurs se disaient prêts à investir dans de tels produits.

Dernière précision et pas des moindres : si vous souhaitez acquérir ces vêtements d’un nouveau genre, il vous faudra débourser la modique somme de 56 euros pour un lot de deux boxers pour hommes et 49 € pour un lot de deux culottes pour femmes. À ce prix-là, vous risquez, il est vrai, de finir... « à poil » !

Source : Business Insider
Commentaires