Val-de-Marne : une association sauve des chiens et des chats destinés à être mangés

9 356partages

Basée à Boissy-Saint-Léger, dans le Val-de-Marne, l’association Stéphane Lamart s’active pour exfiltrer des chiens et des chats qui sont destinés à être mangés lors du célèbre festival de Yulin.

Vous le savez, tous les ans au mois de juin se déroule le festival de la viande de chiens et de chats à Yulin, en Chine. Un événement qui rencontre l’opposition de nombreux défenseurs des animaux à travers le monde puisqu’environ 10 000 chiens et 4000 chats sont tués chaque année pour cette occasion.

Environ 10 000 chiens et 4000 chats sont tués chaque année pour cette occasion. Crédit photo: Shutterstock / plavevski

L’association Stéphane Lamart a d’ailleurs remis à l’ambassade de Chine à Paris une pétition pour demander l’annulation définitive de ce festival. En attendant une réponse, l’association s’organise pour exfiltrer des chiens et des chats destinés à mourir lors de ce festival via des vols Shanghai-Paris.

Ces exfiltrations sont réalisées par des bénévoles de l’association qui se trouvent sur place en Chine, en collaboration avec des activistes chinois, et qui apportent les chiens à l’aéroport.

Les activistes sauvent les chiens et les chats des camions qui vont vers le festival de Yulin, et les mettent en sécurité dans des refuges en attendant qu’ils soient récupérés par les bénévoles français.

Ensuite, des voyageurs bénévoles peuvent rentrer en France avec les chiens. Toute la partie administrative et matérielle est gérée par l’association tandis que les voyageurs peuvent ramener maximum 8 chiens pour deux personnes.

Arrivés en France, les chiens et les chats sont récupérés par l’association qui les propose à l’adoption. Cependant, afin de sauver plus d’animaux, Stéphane Lamart, directeur de l’association, compte bien insister auprès de l’ambassade chinoise en s’appuyant sur une traduction chinoise du Code Pénal afin de les sensibiliser.

Pour rappel, le festival de Yulin est une initiative locale et commerciale non reconnue par le gouvernement chinois qui n’a rien à voir avec une quelconque tradition historique.

Source : Wamiz
Plus d'articles
Dernières news