Des « foulards rouges » s'opposent aux « gilets jaunes » dans le Vaucluse

Par
8 254
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Des « foulards rouges » organisent actuellement la riposte aux « gilets jaunes » dans le département du Vaucluse.

Après les « gilets jaunes », voici les « foulards rouges ». Bien que soutenus par une majorité de Français si l’on en croit les récents sondages, les « gilets jaunes » ont pourtant des détracteurs et ne plaisent pas à tout le monde.

Ainsi, un mouvement de contre-manifestants s’organise actuellement dans le département du Vaucluse et entend bien jouer les trouble-fêtes. Se revendiquant pacifistes, ses partisans se font appeler « les foulards rouges » et réclament l’arrêt des blocages organisés par les « gilets jaunes », tout en dénonçant l’inaction des pouvoirs publics.

« Soyons vigilants, attention à ne pas monter le peuple français les uns contre les autres »

À l’instar des « gilets jaunes », ces « foulards rouges » sont nés de la volonté de plusieurs internautes qui ont décidé de fonder un groupe sur Facebook, afin de faire entendre leurs doléances. L’initiative a très vite été suivie localement et la page compte désormais plus de 2 000 membres.

Vaucluse : après les « gilets jaunes », voici les « foulards rouges ». Crédit photo : capture d'écran Facebook

« Puisque le préfet et les forces de l'ordre ne souhaitent pas faire respecter l'État de droit, le mouvement citoyen ‘foulards rouges’ le fera lui-même, sans violence, mais avec détermination », peut-on lire ainsi sur la page créée en début de semaine. 

Soucieux de ne pas jeter de l’huile sur le feu, ces derniers souhaitent simplement débloquer certains axes de communication toujours perturbés dans leur département, notamment certains ronds-points.

« Soyons vigilants, attention à ne pas monter le peuple français les uns contre les autres. Soyons intelligents dans les paroles et les actes », a ainsi prévenu l’un des membres, interrogé par le Huffington Post.

Si l’ensemble paraît encore très peu organisé, les automobilistes se réclamant du mouvement ont néanmoins prévu d’apposer un « foulard rouge » sur leur tableau de bord ce week-end, afin de manifester leur opposition aux « gilets jaunes » qui, de leur côté, entameront leur troisième semaine de blocage.

À  la veille de cette nouvelle journée de mobilisation, chacun des deux groupes annonce donc d'ores et déjà la couleur…

Source : Huff Post
Commentaires