Amateurs d'astronomie, préparez vos agendas : à partir de maintenant, et jusqu'au 20 février, la luminosité de la planète Vénus va augmenter jusqu'à atteindre des propensions spectaculaires !

Par
2 688
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La Terre va se trouver au plus près de sa voisine Vénus, et son éclat dans le ciel nocturne va bientôt atteindre son maximum ! En effet, la beauté et la luminosité apparente de la planète vont augmenter continuellement au cours des prochains jours, jusqu’à atteindre son maximum, le 20 février, rapporte Guillaume Cannat sur son blog Autour du Ciel hébergé par le Monde (qu’on vous conseille très vivement de suivre si vous êtes passionnés des étoiles). C’est le moment d’inscrire cette date sur vos calendriers et de prévoir le coup pour se trouver un endroit dégagé à cette période, propice à la contemplation des étoiles et des astres !

Vous n’aurez pas besoin de grand-chose en termes d’instruments d’observation, puisque Vénus est parfaitement visible à l’œil nu en temps ordinaire. Dans l’idéal, trouvez-vous simplement un endroit à l’abri de la pollution lumineuse et de l’éclairage artificiel, couvrez-vous bien pour ne pas prendre froid, et vous voilà parés pour une belle soirée d’observation !


Vénus énorme dans le ciel

Préparez-vous à être éblouis ! Vénus est habituellement très visible et c’est l’un des éléments du ciel les plus faciles à observer et à reconnaître : elle ressemble à une « grosse étoile » très brillante et fait partie des premiers astres que l’on peut voir dès que la lumière du soleil commence à baisser, lors du crépuscule. Là, vous allez pouvoir l’admirer au top de sa forme : pour vous donner une idée, le 20 Février, son éclat sera vingt fois plus puissant que celui de Sirius, l’étoile la plus brillante que vous pouvez observer dans le ciel !
cyberpunk

Si Vénus est aussi lumineuse, c’est tout simplement parce qu’elle passera très près de nous. En effet, la planète bleue est la troisième planète du système solaire, tandis que Vénus est la deuxième. Comme l’orbite de Vénus est plus courte que celui de la Terre (puisqu’elle est plus près), les deux planètes ne se déplacent pas à la même vitesse et Vénus met moins de temps à tourner autour du soleil que la Terre. Ainsi, une année vénusienne dure 224,7 jours terrestres !

On peut voir le mouvement des planètes sur le simulateur astronomique solar system scope. Voilà la position de la Terre et de Vénus au 25 mars 2017 :
La position de la terre et de Vénus le 25 mars 2017 (capture écran solarsystemscope.com)

Donc, comme Vénus accomplit ses « tours de piste » légèrement plus vite que la Terre, elle nous rattrape et nous dépasse de temps en temps. Ainsi, le 25 mars, elle nous doublera avant de s’éloigner. À ce moment-là, cette planète qu’on appelle à tort « l’Étoile du Berger » sera donc au plus proche de nous, 42 millions de kilomètres seulement, et son éclat sera encore très brillant et visible dans le ciel nocturne !

Après quoi, il faudra attendre octobre 2018 pour que Vénus nous rattrape à nouveau.

Vénus est une planète qui porte le nom de l’équivalent romain de la déesse grecque Aphrodite, la déesse de l’amour, de la séduction et de la beauté. Pourtant et en dépit de ce joli nom, cette planète n’a rien de tendre, au contraire : sulfureuse et brûlante, c’est un véritable enfer aux températures extrêmes. Pour vous donner une idée de la météo sur Vénus, sachez qu’il y pleut de l’acide sulfurique, que l’atmosphère est constituée principalement de gaz à effet de serre, et que de toute façon la pression atmosphérique, 90 fois plus élevée que sur terre, vous réduirait la cervelle en bouillie si jamais vous y posiez les pieds.

Pas très glamour, pourtant la belle Vénus a probablement beaucoup ressemblé à la Terre, sa sœur jumelle, par le passé. Les scientifiques essaient encore de comprendre ce qui a pu se passer pour que son atmosphère se transforme un jour en un gaz mortel…


Venus Astronomie
Commentaires