Le deuxième déconfinement sera plus progressif que le premier, jugé avec recul trop rapide par le gouvernement

1 670partages

Les pistes pour le prochain déconfinement à venir se précisent. Focus.

Alors que les Français sont confinés pour au moins deux semaines encore, le gouvernement envisage déjà l’après, à commencer par la délicate phase de déconfinement.

Contrairement au mois de mai, ce déconfinement à venir devrait être beaucoup plus progressif que le premier, jugé avec le recul bien trop rapide par l’exécutif.

Crédit photo : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock

Vers un déconfinement plus progressif qu'au printemps

« Des dispositions de freinage perdureront » durant cette période de transition, a ainsi assuré Jean Castex ce mardi dans l’hémicycle, précisant que l’épidémie de Covid-19 devait être « gérée plus dans la durée ».

Considérant désormais que la gestion du printemps était un échec, le gouvernement ne souhaite en effet pas reproduire les mêmes erreurs et envisage notamment de poursuivre la limitation des rassemblements et des déplacements, une fois le confinement levé.

Un couvre-feu serait serait par ailleurs à l’étude pour permettre une transition en douceur. Des dérogations aux restrictions de déplacement sont toutefois envisagées, sur une durée limitée, pour permettre aux Français de se retrouver en famille pour les fêtes de Noël.

« Mieux la phase actuelle de confinement produira ses effets, plus vite nous pourrons passer à une phase suivante, mais qui ne sera pas un retour à l’ante confinement », a déclaré le Premier ministre devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise sanitaire.

Et le chef du gouvernement de prévenir que la sortie du confinement actuel sera « progressive ». Mais Jean Castex l’admet, il est toutefois incapable « en l’état de dire quel sera le curseur de cette progressivité ».

Emmanuel Macron s’exprimera la semaine prochaine pour évoquer cette sortie progressive.

Source : AFP
Plus d'articles