Gérald Darmanin a proposé à Emmanuel Macron de supprimer la redevance audiovisuelle

Par
1 145
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Se dirige-t-on vers une suppression de la redevance audiovisuelle ? Cette perspective a en tout cas fait son chemin dans l’esprit de Gérald Darmanin, qui a soufflé l'idée au président de la République.

Considérant qu’elle serait délicate à appliquer dans le cadre de la suppression de la taxe d’habitation, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a proposé ce vendredi de supprimer la contribution à l'audiovisuel public.

« La question se pose de cette redevance télé, d'autant que l'on ne saura plus comment l’adresser », a ainsi déclaré l’intéressé sur RMC, rappelant au passage que cette taxation était prélevée avec la taxe d'habitation qui sera bientôt abolie.

« Je l'ai proposé au président de la République et au Premier ministre. Nous aurons l'occasion de voir ce qu'ils décident », a-t-il ajouté, soulignant que cela coûtait « cher d'adresser un impôt seul qui rapporte à peu près 120 euros ».

« On affecte cet argent à Radio France et à France Télévision, ce qui pose la question de la réforme de Radio France et de France Télévision. C'est donc facile à dire et difficile à faire », a-t-il poursuivi.

De son côté, le ministre de la Culture, Franck Riester, a confirmé que cette éventualité était étudiée par le gouvernement mais que le dernier mot reviendrait tout de même au couple de l'exécutif.

« On va regarder les modalités techniques » et « ce sera au président de la République et au Premier ministre de prendre la décision », a-t-il ainsi déclaré sur France Bleu Azur.

« Il faut un financement qui soit à la hauteur des besoins et qui soit pérenne et qui garantisse l'indépendance de l'audiovisuel public par rapport au politique. Ce sont cela les enjeux. Après les modalités techniques on va regarder ça, le budget, et c'est le président de la République et le Premier ministre qui prendront la décision », a-t-il précisé.

Pour rappel, la contribution à l'audiovisuel public est une taxe dont doivent s’acquitter les contribuables soumis à la taxe d’habitation. Son paiement (139 euros en métropole et 89 euros dans les DOM-TOM) doit s’effectuer si les particuliers occupent un domicile équipé d’un téléviseur, à compter du 1er janvier de l'année d’imposition.

Source : France Info
Télévision Darmanin
Commentaires