Autriche : victime d'une main aux fesses, elle casse le nez de son agresseur, une réaction « appropriée » selon la justice

Par
21 965
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« L’arroseur arrosé » ! En Autriche, une femme a récemment été blanchie par la justice après avoir frappé l’homme qui l’avait agressée sexuellement.

La justice autrichienne vient de se distinguer de la plus belle des manières en prononçant un verdict pour le moins inhabituel, mais ô combien justifié, dans une affaire de harcèlement de rue.

Une touriste suisse, qui avait cassé le nez d’un homme lui ayant mis une main aux fesses, a ainsi bénéficié d’un non-lieu car les juges ont considéré que sa réaction était légitime.

Victime de harcèlement, elle frappe son agresseur et la justice lui donne raison. Crédit photo : KPG Payless2 / Shuttestock

Les faits se sont déroulés à Vienne dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dernier, à l’occasion des festivités de la Saint-Sylvestre.

Alors qu’elle se trouvait dans la rue, au milieu d’une foule qui célébrait le passage à la nouvelle année, la jeune femme a soudain senti une main baladeuse se poser sur ses fesses.

Ni une, ni deux, cette dernière - âgée de 21 ans - a répliqué en adressant un coup de poing dans la figure de son agresseur, lui brisant le nez.

Faisant l’objet d’une enquête pour « coups et blessures volontaires », elle a finalement obtenu gain de cause et a été blanchie par le parquet, lequel a estimé qu’elle avait réagi de manière « appropriée », étant donné le caractère de l’agression subie.

Quant au suspect, également soupçonné d’avoir agressé sexuellement d’autres femmes ce soir-là, il a finalement bénéficié lui aussi d’un non-lieu, au motif qu’il n’a pu être identifié formellement. Néanmoins, chacun et chacune se consolera en se rappelant qu'il est reparti avec le nez en moins.

VIDEO : Le « violentomètre » permet aux couples de mesurer la violence dans leur relation
Source : Huff Post
Autriche Vienne Harcèlement sexuel
Commentaires