Il meurt le lendemain du décès de sa femme, emporté par le chagrin et foudroyé par le syndrome du coeur brisé

20Kpartages

Focus aujourd'hui sur une histoire touchante à faire pâlir Roméo et Juliette.

« Jusqu’à ce que la mort vous sépare ! », leur avait-on dit le jour où ils se sont promis l’un à l’autre. Ils en ont décidé autrement !

Mariés depuis 1951, deux époux américains sont morts à un jour d’intervalle après 68 ans de vie commune, scellant leur amour pour l’éternité. Une fin touchante qui s’explique par ce que les médecins appellent le « syndrome du cœur brisé ».

Cette histoire, digne d’un roman d’amour, c’est celle de Corinne et Robert Johnson, tous les deux originaires de la ville de Saint Peter dans l’État du Minnesota, situé dans la région du Midwest des États-Unis.

Durant toutes leurs années de mariage, les deux époux avaient juré de ne jamais se quitter. Une promesse qu’ils auront honorées par-delà la mort.

« Il ne pouvait pas imaginer une vie sans elle »

Le 24 novembre dernier, Corinne s’éteint à l’âge de 87 ans dans la maison de retraite où elle et Robert avaient fini par s’installer en mai dernier, après avoir vécu des décennies dans la ferme familiale.

À son chevet, son mari, inconsolable, pleure la mort de sa bien-aimée et décédera de chagrin dès le lendemain, le 25, victime d’une cardiomyopathie, plus communément appelée « le syndrome du cœur brisé ».

Découvert pour la première fois par des chercheurs japonais dans les années 1990, ce syndrome se déclenche après un stress émotionnel ou physique intense, qui provoque une défaillance cardiaque aiguë. Les personnes sont alors foudroyées et meurent littéralement le cœur brisé.

C’est ce qui est arrivé au pauvre Robert Johnson, qui n’a donc pas supporté vivre sans sa chère et tendre.

Une issue qui n’a du reste pas surpris l’un de leurs sept enfants, Brent. Ce dernier en est convaincu, il ne s’agit pas d’une coïncidence !

« Quand je lui avais demandé quels étaient ses souhaits si maman décédait, il m’avait répondu qu’il ne pouvait pas imaginer une vie sans elle », a-t-il ainsi raconté à la chaîne américaine CNN.

Un amour fascinant et inspirant !

Source : CNN
Plus d'articles