Cette baleine protège une femme qui n'avait pas remarqué qu'un requin-tigre s'approchait d'elle

Par
15 111
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est une vidéo comme l'on aimerait en voir plus souvent. Alors qu'une biologiste nageait aux côtés d'une baleine à bosse au large des îles Cook (Pacifique Sud) cette dernière s'est vue être protégée par le cétacé de 25 tonnes lorsqu'un requin-tigre s'est approché.

Nan Hauser est une biologiste marine. Trop occupée à observer et filmer la baleine à bosse qui se tient devant elle, un requin-tigre de 3 mètres de long s'approche, devenant une menace pour cette dernière. Mais c'était sans compter sur l'élan protecteur de la baleine. Un comportement qui, selon la biologiste, n'avait encore jamais été filmé dans le monde marin.

Elle rapporte à The Independent, la scène qui s'est déroulée en mer : « Je n’étais pas sûre de ce que la baleine faisait quand elle s’est approchée de moi et elle n’a pas arrêté de me pousser pendant plus de 10 minutes. Cela semblait être des heures. »

Puis elle a comparé l'intervention de la baleine à celle d'un pompier qui se précipiterait pour sauver les gens d'un bâtiment en feu. Malgré tout, la biologiste confie la peur qu'elle a ressentie. « J'ai essayé de m'éloigner de lui de peur que s'il me frappait trop fort ou me frappait avec ses nageoires ou sa queue, cela me casserait les os. S'il m'avait gardé sous sa nageoire pectorale, je me serais noyé. »

Elle a ajouté : « Je ne voulais pas paniquer, parce que je savais que ma peur aurait influé sur lui. Je suis restée calme, mais j'étais sûr que ce serait probablement une rencontre mortelle. » Bien qu'elle n'ait pas remarqué le requin au début alors que son attention se portait sur la baleine « tactile », elle a déclaré que  «d'autres pêcheurs et plongeurs ont vu ce même requin près du récif et disent qu'il est aussi gros qu'une camionnette. Certains disent qu'il fait 20 pieds de long. "

Il semblerait que les baleines aient un instinct protecteur puisque la biologiste a affirmé qu'un article scientifique publié par Robert Pitman avait témoigné de l'altruisme des baleines qui protègent d'autres animaux, par exemple les phoques, pour les protéger des requins.

« J’ai passé les dernières 28 années à protéger les baleines et, jusqu’à maintenant, je ne savais même pas qu’elles me protégeaient. »

La biologiste espère maintenant partager les images qu'elle et son équipe ont pu capturer, afin d'élargir la recherche et la sensibilisation à ces actions de la part des baleines.

Source : Independent
Commentaires