Journée internationale contre les violences faites aux femmes : cette vidéo de Nicole Ferroni est celle que vous devez voir aujourd'hui

Par
2 151
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Comme chaque 25 novembre depuis 1999, l’ONU soutient la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. La comédienne et humoriste Nicole Ferroni a souhaité rebondir sur l’évènement en postant hier une vidéo criante de vérité afin de sensibiliser chacun.e à cette réalité.

L’humoriste Nicole Ferroni, qui tient une chronique hebdomadaire sur France Inter, a souhaité réagir à sa manière au sujet des violences faites aux femmes dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui a lieu ce 25 novembre.

La jeune femme, qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche et qui poste régulièrement des vidéos humoristiques sur son compte Facebook, a demandé à son alter ego Stéphanie, la « partie cagole qui sommeille en elle », de parler d’une expérience qu’elle a vécue il y a quelques jours.

Dans cette courte vidéo de deux minutes postée hier, et sur un ton faussement détaché, Stéphanie-Nicole explique qu’elle a lu un article de journal qui précisait que dans « 40% des cas, les violences contre les femmes de la part de leur conjoint débutent ou redoublent pendant la grossesse ».

Elle poursuit son récit en évoquant sa rencontre avec « la maman de Lenny, qui attend un enfant » à l’école maternelle, il y a quelques jours. Après avoir remarqué des marques sur les bras de la maman, qui se défend en affirmant être « tombée des escaliers », Stéphanie lui répond : « Mais attendez, c’est quoi le modèle de votre escalier ? J’ai l’impression que chaque mois, vous tombez de l’escalier ! ». Une remarque pleine de sens et sans équivoques : « le modèle, je le connais. Il a une moustache, une belle situation, une face d’hypocrite, c’est son conjoint ». Ça, c’est dit.

Stéphanie continue : le bois de son escalier n’est pas de l’hêtre, puisqu’un « être ne ferait jamais ça à une femme enceinte sur son chemin », ce serait plutôt du chêne, comme ces « chaines qui parfois nous relient à des situations très difficiles qu’on a du mal à quitter ».

L’escalier est une métaphore parfaitement bien choisie pour évoquer cette réalité très grave, qui touche encore aujourd’hui tant de femmes dans le monde. Cette vidéo, derrière son ton léger, nous invite à réfléchir sur les chiffres alarmants retenus chaque année par l’OMS.

Pour les personnes qui voudraient « changer d’escalier » et « remonter la pente », le numéro d’urgence est le 3919.

Et pour visionner la vidéo, c’est ici :
Le premier pas à faire...en cas de violence conjugale?

Demain, 25 novembre, est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. A l'attention de tous, Stéphanie (la partie cagole qui sommeille en moi) a un message...

Posted by Nicole Ferroni on Thursday, November 24, 2016
Commentaires