Une maman lance un appel pour récupérer le siège adapté de son fils handicapé qui a été dérobé

Par
8 737
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La mère d'un enfant handicapé a lancé un appel à témoins via les réseaux sociaux pour retrouver la poussette volée de son fils atteint d'une maladie génétique très rare.

À neuf ans, Enzo est atteint d'une maladie rare dégénérative (Sanfilippo de type A) qui réduit peu à peu ses capacités. Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 juin 2018, la poussette adaptée du petit garçon a été volée dans la voiture de ses parents. Sans son fauteuil, il ne peut pas sortir et est ainsi condamné à passer ses journées chez lui.

Dans une vidéo adressée au journal Paris Normandie et relayée sur les réseaux sociaux, Ludivine, la maman du petit garçon, lance un appel à témoins. « Si quelqu’un voit la poussette, merci d’entrer en contact avec nous. Peut-être les voleurs ont-ils joué avec, puis s’en sont débarrassé dans un coin, ou un talus… », explique-t-elle.

Ludivine explique que « cette poussette, son adaptation au handicap de Enzo, et ses accessoires, a été en partie payée par la sécurité sociale à hauteur de mille euros et les 600 euros restant étaient à notre charge. Nous l’avons obtenu il y a environ 1 mois et demi ».

De l'espoir pour Enzo

Dans la vidéo, la mère du petit garçon déclare que « pour la voiture, ce n’est pas grave, on fera réparer. Mais le vol de la poussette, c’est autre chose. Moralement, c’est très difficile. Nous essayons d’offrir à notre petit garçon une jolie vie pour le peu de temps qu’il restera sur cette terre, et là, les voleurs ont amputé notre fils ! Ils lui ont enlevé sa dignité car aujourd’hui, il doit rester enfermé à la maison. »


Depuis plusieurs années, les parents d'Enzo essayent de rendre son quotidien plus simple en collectant des fonds avec l'association « De l'espoir pour Enzo ». L'appel à témoins a en quelques jours été vu près de 200 000 fois et partagé plus de 10 000 fois. On espère pour le garçon qu'il retrouvera son fauteuil au plus vite.

Commentaires