« Vous avez voulu nous quitter, mais vous n'avez pas choisi le bon train », ce conducteur a sauvé la vie d'une femme qui allait se suicider

Un conducteur de train  francilien a permis d'éviter un drame en début de semaine, en sauvant une femme qui allait commettre l'irréparable. Récit.

Son histoire a ému la toile !

À voir aussi

Un conducteur de Transilien a sauvé la vie d’une femme qui tentait de mettre fin à ses jours !

Les faits se sont déroulés mardi soir dans le département des Hauts-de-Seine, rapportent nos confrères de France Bleu.

Prénommé Sébastien, l'homme a fait preuve d'un sang-froid remarquable en évitant de percuter la malheureuse. Cette dernière, choquée, a ensuite été prise en charge par des collègues du conducteur, lequel a finalement repris son service un peu plus tard.

Mais l'événement l'a évidemment beaucoup marqué et une fois sa journée terminée, Sébastien a ressenti le besoin de partager cette histoire sur Twitter.

« Madame, ce soir à la Défense vous avez voulu nous quitter, mais vous n'avez pas choisi le bon train, le mien. Je vous ai aperçue de loin malgré l'obscurité de la gare et je vous ai épargnée à 2 mètres près. J'avais décidé de ne pas vous permettre de faire de la peine à vos proches (...) Après cet événement, vous avez le droit à une nouvelle chance de recommencer et d'espérer avoir une vie meilleure que celle qui vous a poussé à faire ce geste désespéré », a-t-il ainsi raconté dans un tweet partagé plus de 9 000 fois.

Le geste de Sébastien, qui a avoué ne jamais avoir été confronté à une telle situation, a été salué par de nombreux internautes qui ont fait part de leur émotion.

D'autres, beaucoup moins nombreux, lui ont en revanche reproché les mots utiisés dans son message. Une critique à laquelle le conducteur a souhaité répondre en expliquant que l'écriture était pour lui un exutoire.

On ne peut pas plaire à tout le monde et Sébastien le sait mieux que quiconque, mais il préfère ne retenir que le positif.

« Voir autant de belles réactions, des personnes qui se proposent d'aider la personne qui a commis ce geste, qui proposaient de l'héberger à la campagne, c'est vraiment touchant, ça me donne vraiment confiance dans les qualités humaines des gens », a-t-il ainsi confié à France Bleu, ajoutant que cette vie sauvée était « un petit pied de nez à la mort ».

Source : France Bleu