De retour après des longs mois de traitement contre le cancer pour leur fille, ils trouvent leur maison entièrement rénovée par leurs voisins !

229partages
Lorsque les parents de la petite Emily Cassidy, âgée d’à peine trois ans, découvrent que leur enfant a une tumeur cancéreuse derrière l’œil, ils sont prêts à tout pour la sauver.

La famille Cassidy ne roule peut-être pas sur l’or, mais ils n’hésitent pas une seconde à quitter leur petite maison du centre de l’Angleterre pour prendre l’avion, direction les États-Unis, afin d’offrir à la petite un traitement spécial qui lui sauverait la vie.

Ils sont donc contraints de quitter pendant neuf longues semaines leur habitat de la banlieue de Birmingham qui, pour le coup, a connu des jours meilleurs.


Murs abîmés et endommagés, fenêtres et toit délabrés, fuites, isolation à refaire… l’humidité pénètre dans la maison, sans que la famille ne puisse rien faire, faute de moyens.
 
SWNS

Mais ce jeudi, 1er septembre, les Cassidy sont finalement rentrés en Angleterre, avec une bonne nouvelle : la petite Emily a très bien réagi au traitement et serait, en principe, tirée d’affaire. Et les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, comme ils ont pu le constater en poussant la porte de leur demeure.

Car les voisins leur avaient fait une belle surprise : ils ont profité de leurs neuf semaines d’absence pour rénover entièrement leur maison !

SWNS

Les murs endommagés ont intégralement été reconstruits, une véranda a été rajoutée, le toit a été lui aussi refait, les fenêtres ont été changées, toute la cuisine a été refaite, ainsi que la salle de bains. Le jardin a été revu et corrigé par une équipe de paysagers, sans parler de toute l’électricité et la tuyauterie qui ont été refaites !

Résultat, une maison absolument méconnaissable. On imagine le choc au moment de passer le pas de la porte !

SWNS
SWNS
SWNS

« C’est incroyable, je n’arrive pas à croire que c’est ma maison, qu’elle m’appartient », explique avec émotion Lucy, la maman d’Emily et de ses deux grandes sœurs, Chloé et Chelsea. « Quand je suis rentrée, j’ai eu l’impression que mon cœur allait exploser. C’est juste trop beau, on dirait un film ! »

Cette remise à neuf impressionnante a été intégralement réalisée par un groupe de volontaires. À leur tête : Georgie Moseley, de l’association « Help Harry Help Others », qu’elle a fondé en la mémoire de son fils Harry, tragiquement décédé en 2012 à l’âge de tout juste 11 ans. Juste avant de décéder après quatre ans de lutte acharnée contre la maladie, le jeune homme avait réussi à lever quelques 600 000 € de dons pour la recherche contre le cancer.

Désormais, la maman de Harry a repris le flambeau et continue la lutte de son fils, même après sa mort. C’est dans le cadre de cette association que Georgie a rencontré Lucy et sa petite Emily. Après avoir visité leur maison, elle a décidé qu’elle devait agir pour les aider.

Juste avant le départ de la famille pour les États-Unis, elle a fait la promesse à Lucy qu’elle rendrait sa maison pratique, confortable et surtout plus saine pour les enfants. Elle a réussi à la convaincre de lui donner carte blanche… À son retour, une fois le résultat découvert, on peut gager qu’elle n’a pas regretté de faire confiance à Georgie !

Quelle différence en à peine 9 petites semaines !

SWNS
SWNS
SWNS
SWNS

Selon Lucy, « Avant, c’était horrible d’amener Emily à la maison. À cause de l’insalubrité des lieux, elle n’arrêtait pas d’avoir des infections et de tomber malade à cause de l’humidité. Cela nous obligeait à retarder ses traitements à l’hôpital. »

« Cette rénovation représente un changement énorme dans nos vies. À présent, Emily peut rentrer à la maison et être au chaud après sa chimiothérapie, bien se reposer. Et puis les filles peuvent inviter leurs amies sans se sentir honteuses… »
SWNS


Très émue et touchée par cet incroyable geste de bonté, Lucy n’avait pas de mots pour remercier tous les volontaires, ainsi que les 40 commerces locaux qui ont également contribué à leur offrir cette nouvelle maison.


Voici la vidéo (en anglais) du reportage réalisé par le journal Métro UK. Magnifique, il n'y a pas d'autre mot !
Source : Metro
En vidéo : Stryker, le chat Savannah qui en impose
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment