Un vaste quartier écolo, avec des forêts verticales, pourrait voir le jour à Bruxelles... Et il s'annonce magnifique !

Par
132
Partages
inscription newsletter

Newsletter

À Bruxelles, cela fait près de 40 ans que le site industriel « Tours et Taxis » est laissé à l’abandon. Heureusement, ce vaste terrain vague pourrait bientôt se transformer en un immense quartier écolo et environnemental.


C’est le projet ambitieux de l’entreprise d’architecture Vincent Callebaut, célèbre pour être l’instigatrice des fameuses îles flottantes artificielles que l’on verra au large de Dubaï et des Pays-Bas. Si le projet présenté est approuvé par la mairie de Bruxelles, la capitale belge va rentrer définitivement dans l’ère du développement durable et moderne.

Vincent Callebaut


En effet, le vaste espace sera composé d’appartements de luxe, de restaurants, de magasins, de bureaux et de jardins. En outre, tous les bâtiments qui seront construits répondront exclusivement aux besoins du développement durable, avec énormément de végétation et des panneaux solaires alimentant le quartier.

Vincent Callebaut


Situé au nord du centre-ville de Bruxelles, le quartier s’étendra sur plus de 130 000 mètres carrés. Le projet architectural comprend notamment deux forêts verticales qui seront composées de 30 000 plantes chacune sur les façades extérieures. Également, à l’intérieur, la végétation sera omniprésente comme vous pouvez le voir sur les images.

Vincent Callebaut


Vincent Callebaut


Vincent Callebaut


Près des deux forêts verticales, il y aura aussi trois grandes serres végétales où pourront pousser des fruits et des légumes, à l’initiative des citoyens ou de la mairie. De plus, un large marais afin d’encourager le développement de la biodiversité en plein milieu de la ville. Il pourrait procurer un espace pour des événements extérieurs.

Vincent Callebaut

Vincent Callebaut


Enfin, l’entreprise Vincent Callebaut a mis en avant sa volonté de construire ses quartiers en utilisant des matériaux recyclés, des sources d’énergie renouvelables et en donnant la priorité aux espaces verts. Selon eux, la totalité des plantes pourra absorber près de 175 tonnes de CO2 par an. L’idée directrice est de faire rentrer Bruxelles dans une nouvelle ère. Un projet qui nous rappelle que la Chine s’apprête à ériger la première forêt verticale du monde, composée de conifère, sur une tour de 117 mètres de haut.

Vincent Callebaut

Vincent Callebaut

Impressionnant ce projet, n’est-ce pas ?
Source : Business Insider
Bruxelles Rénovation Écologie Environnement
Commentaires