5 films emblématiques du réalisateur Hayao Miyazaki

Bouton whatsapp

Hayao Miyazaki est considéré comme l’un des grands maîtres de l’animation japonaise. Découvrez 5 films emblématiques du réalisateur japonais.

1. Le voyage de Chichiro, un des meilleurs films d’animation du réalisateur japonais Hayao Miyazaki

Chichiro, une scène emblématique du film d'animation. Crédit photo : Studio Ghibli

À voir aussi

Tout le monde s’attendra à un titre comme Porco Rosso dans cette liste. En effet, ce long-métrage et quelques autres ont réellement rencontré du succès au Japon. Ici, il s’agit plutôt de ses meilleures réalisations porteuses d’une dimension spécifique à commencer par « Le voyage de Chichiro ». Ce film d’animation est l’un des plus emblématiques du réalisateur Hayao Miyazaki, et même, des studios Ghibli. Preuve de son succès auprès du grand public, il a été sélectionné meilleure performance au box-office. Cette production a amassé environ 274.9 millions de dollars. Elle a également reçu l’Ours d’or berlinois en plus d’être sacrée Oscar du film d’animation. Elle a tout simplement hissé le grand maître japonais au sommet du 7eArt.

Ce film raconte l’histoire de Chichiro, une fillette de 10 ans à la recherche de ses parents. Tout commence lorsque la famille déménage. Les parents décident alors de prendre un raccourci. Ce faisant, ils empruntent un chemin menant au royaume des esprits. Les parents sont transformés en porcs par la sorcière Yutaba. Séparée d’eux, la petite fille va alors travailler pour cette dernière dans le but de retrouver sa famille.

L'histoire de Chichiro fascine le public. Elle est destinée aux enfants tout en convenant aux pré-adolescents et aux adultes. Ce film est considéré comme l’une des œuvres les plus énigmatiques et magiques du grand maître. Pour information, cette réalisation d’Hayao Miyazaki a été réalisée après qu’il ait passé des vacances d’été en famille dans un chalet. Il se alors rend alors compte qu’il n’a pas réalisé suffisamment de films pour les adolescents. Voilà pourquoi ce film d’animation semble s’adresser davantage à ce public.

Pour information, "Le voyage de Chichiro" est sorti le 27 juillet 2001 au Japon et le 10 avril 2002 en France. Les personnages sont doublés par des acteurs connus tels que Rumi Hiiragi, Miyu Irino ou encore Mari Natsuki.

2. Princesse Mononoké, premier film des studios Ghibli du Japon présenté à l’international

Une affiche montrant la princesse Mononoké. Crédit photo : Studio Ghibli

Le film d’animation « Princesse Mononoké » reflète le génie du réalisateur japonais Hayao Miyazaki. Il s’agit d’un dessin animé, mais qui s’adresse également aux adultes. Cette réalisation se distingue par sa qualité propre au savoir-faire des studios Ghibli. L’histoire est également bien écrite, ce qui a suscité l’intérêt des téléspectateurs. Concernant les messages, ce long-métrage se concentre sur la culture et la mythologie japonaise avec des scènes humoristiques, et parfois, énigmatiques. Il incite également au respect de la nature en présentant clairement qu’elle peut se défendre en cas d’agression par les hommes.

Le film d’animation « Princesse Mononoké » est une fable écologique qui a contribué au succès du réalisateur japonais. Il a posé les bases du succès du « Voyage de Chichiro ». En effet, « Princesse Mononoké » est produit en 1997 au Japon et diffusé à l’international à partir de 1999. À titre indicatif, la voix du personnage principal Ashitaka est celle de Cédric Drumond en version française.

Ce long-métrage fait partie des plus longs films de Hayao Miyazaki et du cinéma à l’époque. Cette œuvre dure 2 h 14 mn, ce qui donne assez de temps pour comprendre les messages transmis.

À propos de l’histoire, elle se déroule pendant l’ère Muromachi au XVIe siècle. Elle conte les aventures d’Ashitaka, un prince victime d’une malédiction. Pour comprendre ce qui lui arrive, il quitte le village de la tribu Emishi. Il part en quête d’un remède à la malédiction de Tatarigami et découvre la raison de la colère de la nature. Il rencontre aussi les esprits de la forêt et se retrouve malgré lui au milieu d’un conflit entre les dieux de la forêt et Tatara.

Ce qui est frappant dans ce film d’animation, c’est qu’il ne fait pas dans le classique de Disney présentant la bataille du bien et du mal. Tous les personnages ont du bon et du mauvais comme dans la vraie vie. Le réalisateur présente souvent des œuvres incitant le monde à s’entraider pour s’en sortir.

3. Mon voisin Totoro, œuvre destinée aux enfants et premier succès international du réalisateur

Affiche emblématique du film d'animation "Mon voisin Totoro" Crédit photo : Studio Ghibli

Mon voisin Totoro est considéré comme l’un des meilleurs films produits par Hayao Miyazaki. Pourtant, son succès n’était pas certain. Le projet a été refusé à maintes reprises par les maisons de production. En effet, ce film d’animation a l’air puéril et se caractérise par une histoire simple. Pourtant, au final, il a touché beaucoup de monde. Il est devenu un film universel, ce qui est rare dans l’univers du cinéma. Les téléspectateurs trouvent une résonance différente en fonction de leur vécu. Les interprétations varient, ce qui fait le génie de ce long-métrage de Hayao Miyazaki. De plus, ce chef-d’œuvre raconte implicitement le traumatisme de la bombe atomique. L’ensemble de la réalisation a au final était bien perçu. Preuve du succès de cette production, Mon voisin Totoro est tout simplement le premier succès international de Hayao Miyazaki. Le grand maître a aussi décidé de faire de Totoro l’emblème des studios Ghibli. Le gros ourson est immanquablement associé aux œuvres du grand maître.

Pour l’histoire, le film raconte la nouvelle vie de deux sœurs et d’un père qui déménagent à la campagne. Ils veulent se rapprocher de la mère qui est malade. Les deux sœurs rencontrent Totoro, un esprit magique de la forêt, une fois installées dans leur nouvelle maison. Totoro ressemble à un gros chat ou à un gros ourson selon la perception. Sa rencontre avec les deux fillettes permet la naissance de l’une des plus belles histoires d’amitié du cinéma.

4. Le château ambulant, une des œuvres les plus connues au monde de Hayao Miyazaki

Affiche du château ambulant réalisé par Hayao Miyazaki. Crédit photo : Studio Ghibli

« Le Château ambulant » fait aussi des plus gros succès du réalisateur japonais Hayao Miyazaki. Ce film d’animation a réuni une recette de 235.2 millions de dollars dans le monde. Une réussite digne des plus grands titres de dessins animés.

« Le Château ambulant » est une adaptation du roman de Diana Wynne Jones intitulé « Le Château de Hurle, Le Château Ambulant ». Il faut dire que le réalisateur a été totalement libre dans la réadaptation. Les studios Ghibli ont pu y glisser différentes particularités. Précisément, le réalisateur japonais a décidé d’apporter ses touches personnelles. L’histoire est basée sur un monde proche du nôtre. Cependant, Hayao Miyazaki a décidé de mêler les genres. Le film est rempli de sorts et de transformations. Il présente aussi une incroyable aventure incluant une histoire d’amour, des fantômes et les traumatismes du Japon dus à la guerre. Le réalisateur japonais n’a pas oublié d’y ajouter son fameux concept du bien et du mal jamais tranchés. Tous ces ingrédients ont permis la production de ce qui est sans doute le plus fantastique des films Ghibli. De plus, le personnage présente un fort tempérament rendant l’histoire encore plus belle.

L’histoire est centrée sur Sophie, une vieille femme de 90 ans qui est en réalité une jeune fille. Malheureusement, elle rencontre la sorcière des Landes qui la jalouse. Cette dernière lui jette un terrible sort qui la transforme en dame âgée. Souhaitant trouver un remède, elle décide de demander l’aide du sorcier Hauru. Elle finit par le trouver et par travailler pour lui comme femme de ménage dans l’espoir de rompre la malédiction dont elle est victime.

5. Le château dans le ciel, une œuvre japonaise très connue dans l’univers du cinéma

Scène culte du film d'animation "Le château dans le ciel". Crédit photo : Studio Ghibli

Après le succès des titres comme « Le voyage de Chichiro » et « Princesse Mononoké », les œuvres de Hayao Miyazaki ont à nouveau suscité l’intérêt du public. Effectivement, « Le Château dans le ciel » est sorti en France en 2003, soit près de 17 ans après sa diffusion au Japon. Ce film d’animation n’est pas récent. Il est même considéré comme la première véritable réalisation du studio Ghibli.

Ce long-métrage d’une durée de 2h04 mn est une animation mêlant les genres: action, aventure, fantastique et romance. Il reflète parfaitement le talent du réalisateur Hayao Miyazaki. Il raconte l’histoire de Sheeta, une jeune fille qui est retenue par des pirates qui souhaitent percer son secret. Elle va essayer de s’échapper de leurs griffes. De leur côté, les pirates veulent récupérer la « pierre volante » que la jeune fille garde précieusement autour de son cou. Il se raconte que la pierre guiderait ceux qui le souhaitent à une île flottante connue sous le nom de Laputa. Au cours de son périple, Sheeta va faire la rencontre d’un jeune garçon qui va l’aider.

Encore une fois, les studios Ghibli offrent un univers mêlant magie, fantastique et romance avec cette animation. Il est à noter que les images ne sont pas très nettes sachant que cette œuvre a été produite aux alentours de 1986. Néanmoins, elle fait partie des meilleurs films proposés par le réalisateur Hayao Miyazaki. L’empreinte du grand-maître se ressent fortement dans ce film. Tout le monde, du moins ceux qui connaissent son travail, reconnaitra la fascination du réalisateur pour la nature, l’être humain, la technologieet la fascination pour l'univers aérien. Cette réalisation présente aussi la pointe d’humour qui a fait la renommée de ses œuvres. Hayao Miyazaki a habitué ses fans à des films d’animation intrigants, enivrants, palpitants et drôles en même temps.

Bouton whatsapp