Breaking Bad : 10 choses à savoir sur la série à succès

Suite à sa diffusion entre 2008 et 2013, Breaking Bad est rapidement devenue culte et est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures séries de tous les temps selon de nombreux spectateurs. Si l’histoire de Walter White est connue de tous, voici 10 choses à savoir sur Breaking Bad.

Breaking Bad est une série mondialement connue qui relate le parcours de Walter White, un père de famille qui décide de produire et de commercialiser de la méthamphétamine alors qu’il est atteint d’un cancer du poumon incurable. Son principal objectif : récolter assez d’argent pour sa famille afin de subvenir à ses besoins lorsqu’il ne sera plus là.

À voir aussi

Crédit photo : Netflix

Créée par Vince Gilligan, la série a été diffusée pendant 5 ans et comporte plus de 60 épisodes. Suite à son intégration dans les programmes de la plateforme Netflix, cette production a connu un succès mondial et aujourd’hui, tout le monde a entendu parler de l’histoire de Walter White.

Cependant, il reste quelques anecdotes secrètes sur la série. Pour les découvrir, voici 10 choses à savoir sur Breaking Bad.

Breaking Bad a reçu 86 récompenses 

Sur 226 nominations, Breaking Bad a reçu 86 récompenses. Parmi les prestigieux prix remportés par la série, on retrouve 2 Golden Globe, 2 Emmy Awards, 12 Primetime Emmy Awards, 9 Saturn Awards, 8 Satellite Awards, 4 Writers Guild of America Awards et 3 Screen Actors Guild Awards. Avec ces nombreux prix, Breaking Bad est devenue l'une des séries les plus récompensées de l'Histoire.

Bryan Cranston, qui a incarné le personnage principal Walter White, a également reçu de nombreuses distinctions. Pendant deux années de suite, il a notamment remporté l’Emmy Awards du meilleur acteur dans une série dramatique.

Bryan Cranston ne devait pas figurer dans le casting de Breaking Bad

Si Breaking Bad a connu un aussi grand succès, c’est sans doute grâce aux acteurs qui ont incarné des personnages emblématiques. Cependant, la distribution des rôles aurait pu être différente car Bryan Cranston n’était pas l’acteur pressenti pour incarner Walter White.

Les producteurs estimaient qu’il ne parviendrait pas à faire ressortir le côté dramatique du personnage, notamment à cause de son rôle très différent dans Malcom.

Crédit photo : Netflix

Pour incarner Walter White, les acteurs John Cusack et Matthew Broderick étaient les favoris. Cependant, les deux hommes ont décliné le rôle, ce qui a laissé la place à Bryan Cranston. L’acteur était également une vieille connaissance de Vince Gilligan, le créateur de la série, puisqu'ils se sont rencontrés lors du tournage d’un épisode de The X-Files.

Suite au désistement des deux autres acteurs, Vince Gilligan n’a pas hésité à recommander son ami, qui a finalement été sélectionné.

Walter White a réellement existé

Dix ans avant la production de Breaking Bad, un père de famille nommé Walter White a bâti un empire en produisant et en commercialisant de la méthamphétamine. Tout comme le personnage principal de la série, il s’est associé avec l’un de ses amis afin de distribuer son produit, qui était selon lui le crystal « le plus pur d’Alabama ».

Grâce à son trafic de drogue, Walter White est devenu très riche, mais également dépendant de sa propre drogue. En 2013, il a finalement été arrêté par la police américaine et condamné à 12 ans de prison.

Walter White n’est pas le seul personnage de la série à avoir réellement existé puisque c’est aussi le cas de Heisenberg. En effet, Werner Karl Heisenberg était un physicien allemand spécialisé dans la mécanique quantique. S’il n’a pas de rapport avec la drogue, il s’agit d’une simple référence au monde de la science et un hommage à ce professeur qui a reçu le prix Nobel de Physique en 1932.

Le générique de Breaking Bad cache une formule scientifique

De nombreuses références scientifiques sont cachées dans les épisodes, les personnages et le générique de Breaking Bad. En effet, au début du générique, on peut voir les deux moitiés d’une formule chimique : C10 et H15N. Ces deux éléments représentent la formule de la méthamphétamine.

En dessous de cette formule, il est également possible d’apercevoir le nombre 149.24, qui représente le poids de la molécule.

Crédit photo : Netflix

Les lettres BR et BA, contenues dans le titre de la série, renvoient au symbole de Brome et à l’élément chimique Baryum, qui sont également deux références scientifiques.

Le dernier épisode de la série est quant à lui intitulé FeLiNa. Ici aussi, rien n’est laissé au hasard puisque ces lettres renvoient aux éléments du Fer, du Lithium et du Sodium, qui symbolisent le sang, la méthamphétamine et les larmes.

Enfin, on compte 62 épisodes dans la série, ce qui a également une signification. Il s’agit effectivement d’une référence au 62ème élément du tableau périodique, le samarium, qui est utilisé pour traiter les cancers, et plus particulièrement le cancer du poumon, dont est atteint Walter White.

Jesse Pinkman devait mourir pendant la première saison de Breaking Bad

Jesse Pinkman, l’acolyte et ami de Walter White, devait mourir avant la fin de la première saison de Breaking Bad. Cependant, grâce aux performances et au jeu d’acteur impressionnants d’Aaron Paul, le rôle de Jesse Pinkman a été prolongé, et il est finalement devenu l’un des personnages les plus importants de la série.

Crédit photo : Netflix

Concernant Aaron Paul, il faut également savoir que l’acteur n’a jamais vraiment suivi de cours d’acting. Lors de son arrivée à Los Angeles, Aaron Paul s’était inscrit à deux cours de comédie, qu’il a finalement séché car il ne comprenait pas l’intérêt et le travail demandé durant les répétitions.

Il existe un spin-off de Breaking Bad sur Saul Goodman

Disponible sur Netflix, Better Call Saul est une série dérivée de Breaking Bad. Les épisodes portent sur le passé de l’avocat Saul Goodman, avant sa rencontre avec Walter White et Jesse Pinkman. La série comporte actuellement 5 saisons de 10 épisodes, et une sixième saison est en cours de production.

De plus, Breaking Bad a également été adaptée en film. Le long métrage, intitulé Breaking Bad The Movie, a été créé par des fans. En 2 heures, le film condense les 62 heures de la série. Créé en 2017, il a été diffusé sur la plateforme Viméo, avant d’être retiré pour des questions de droits d’auteur.

Les maquilleurs de The Walking Dead sont intervenus dans Breaking Bad

Lors de l’épisode final de la quatrième saison de Breaking Bad, on assiste à la mort de Gustavo Fring, défiguré lors de l’explosion d’une bombe. Cette scène mythique a marqué de nombreux fans de la série, qui ont été impressionnés par le scénario et le réalisme de l’épisode.

Crédit photo : Netflix

Pour que ce moment soit le plus réaliste possible, la production de Breaking Bad a fait appel aux maquilleurs qui travaillent pour la série de zombies The Walking Dead. Les prothésistes ont façonné le demi-visage de Gustavo Fring, qui a ensuite été retravaillé numériquement pour le fondre avec le vrai visage de l’acteur.

Des mois de travail ont été nécessaires afin de réaliser cette scène emblématique.

Walter White Junior est réellement handicapé

Dans la série, le fils de Walter White a un handicap. C’est également le cas dans la vraie vie puisque l’acteur qui incarne ce rôle, Roy Franck Mitte, souffre réellement d’infirmité motrice cérébrale. Ce handicap est survenu suite à un accident lors de sa naissance. Après de longues années de rééducation et d’exercices physiques, l’acteur est parvenu à remarcher à 16 ans.

En incarnant Walter White Junior, l’acteur a obtenu le premier rôle important de sa carrière, puisqu’il était âgé de 15 ans quand il a fait sa première apparition à l’écran. Pour accentuer son infirmité, l’acteur a cependant affirmé avoir exagéré son handicap pour son rôle.

Grâce à l’énorme succès de Breaking Bad, Roy Franck Mitte a réussi à décrocher d’autres contrats, en incarnant par exemple le personnage principal du film Who’s Driving Doug.

Bryan Cranston a le logo de Breaking Bad tatoué sur un doigt

Crédit photo : Bryan Cranston

Le célèbre logo de Breaking Bad représente les lettres BR et BA, tirées du tableau périodique des éléments. Lors d’une soirée arrosée, organisée pour fêter la fin du tournage de la série avec toute l’équipe, l’acteur Bryan Cranston s’est fait tatouer ce logo sur l’un de ses doigts.

Si ce tatouage reste très discret, il a cependant été à l’origine d’une grande dispute entre Bryan Cranston et sa femme.

Des produits dérivés de Breaking Bad sont commercialisés

Dans les commerces américains, il est possible de se procurer de la « blue meth ». Parfaitement légale, cette substance est du pain de sucre appelé « Rock Candy ». Il s’agit du même aliment utilisé dans la série pour représenter le crystal bleu, produit par Walter White.

Cependant, cette commercialisation a fait polémique en Amérique, tout comme la vente de figurines de Walter White, représenté en train de porter un plateau de méthamphétamine. Cet objet a été à l’origine d’une pétition lancée par une mère de famille américaine, qui a dénoncé la commercialisation de ce produit. L’achat de la figurine a ensuite été déconseillé aux enfants de moins de 15 ans.

L'impact culturel de la série a été si important que d'autres produits dérivés ont été commercialisés, comme la fameuse bière de Hank Schrader, le beau-frère de Walter White. La Schraderbräu, bière maison, peut être achetée en ligne. 

Enfin, plusieurs fast-foods « Los Pollos Hermanos », comme celui tenu par Gustavo Fring, ont vu le jour en Amérique et même en France, où plusieurs recettes au poulet sont proposées. Dans la même veine, de nombreux cafés sur le thème de Breaking Bad ont ouvert, comme le « Coffee SuperLab » à Istanbul ou encore le « Walter’s Coffee Roasters » à Brooklyn.

Plus d'articles
À lire aussi