Ce court-métrage Disney avec une héroïne grande taille aborde avec bienveillance la dysmorphie corporelle

Bouton whatsapp

Un nouveau court-métrage sur la dysmorphie corporelle est disponible sur Disney+ et transmet un message bienveillant sur l’acceptation de son corps.

L’univers Disney est un monde féérique avec de nombreuses princesses plus belles les unes que les autres. Avec leurs cheveux longs, leur taille de guêpe et leurs traits fins, elles respectent parfaitement les standards de beauté actuels.

Cependant, Disney inverse la tendance depuis quelques temps en mettant à l'honneur des personnages qui sortent des standards habituels. La franchise a également créé une série de courts-métrages axés sur l’image corporelle, l’identité et l’estime de soi.

Crédit photo : Disney+

Parmi ces courts-métrages, un nouveau film nommé Reflect a été partagé sur la plateforme de streaming. L’histoire suit le parcours de Bianca, une danseuse de ballet grande taille, qui va être confrontée à son reflet dans le miroir.

Dans la bande-annonce du court-métrage, on peut voir Bianca danser devant le miroir alors que la glace se brise. Cette image symbolique représente la relation compliquée que la danseuse entretient avec son corps.

Un court-métrage sur la dysmorphie corporelle

Ce court-métrage aborde le thème de la dysmorphie corporelle, un trouble qui intervient quand une personne est obsédée par les défauts qu’elle voit sur son corps. Ces gros complexes tournent à l’obsession et la personne devient obnubilée par son défaut physique.

Si plusieurs célébrités ont déjà parlé de ce trouble pour le faire connaître, comme la chanteuse Billie Eilish ou la mannequin grande taille Irena Drezi, Disney a également décidé d’aborder le sujet. Le court-métrage a été réalisé par Hillary Bradfield, qui a déjà travaillé sur Encanto et La Reine des Neiges 2. Il transmet un message bienveillant sur l’acceptation de son corps.

Crédit photo : Disney+

Après la sortie de ce court-métrage, de nombreux internautes ont partagé leur avis positif sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnes se sont reconnues dans le personnage de Bianca. Parmi les commentaires, on peut lire : « En tant que personne qui a fait et qui fait encore face à ce problème, c’est très réconfortant de le voir enfin représenté » et « J’aurais aimé voir ça quand j’étais plus jeune, je suis tellement heureuse que les choses changent ».

Ces réactions prouvent qu’il est important de représenter tout le monde dans la culture populaire et que chacun se sente représenté.

Source : Terra Femina
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter