Harry Styles pose seul et en robe pour la Une du magazine Vogue, une première

Harry Styles, l’ex-chanteur des One Direction, est malgré lui au cœur d’une polémique depuis ce weekend. Dans le dernier numéro du très respecté magazine Vogue, le Britannique apparaît en photos vêtu de robes. Une apparence qui n’a pas plu à la communauté LGBTQ et qui a attiré les foudres d’une élite conservatrice.

Harry Styles pose en robe pour Vogue. Crédit : Tyler Mitchell/ Vogue.

Publicité

Harry Styles marque l’histoire du célèbre magazine Vogue. Dans l’édition du mois de décembre, le chanteur apparaît en Une du magazine seul et vêtu d’une robe. Il devient ainsi le premier homme à figurer sur la Une de Vogue, mais aussi à poser en robe.

« Je prends tellement de joie à jouer avec les vêtements. Je n’ai jamais vraiment beaucoup pensé à ce que cela voulait dire. C’est seulement devenue une partie extensible de la créativité », confie-t-il dans les colonnes de Vogue. Harry Styles milite aussi pour la fin des vêtements genrés, lui qui avoue aller « parfois dans les magasins, [...] regarder les vêtements des femmes en pensant qu’ils sont incroyables ».

C’est d’ailleurs un style identifiable du chanteur au look androgyne et qui a par le passé defendu son « ambiguïté sexuelle ». Cependant, cette ambiguïté ne plaît pas à tout le monde. Certains lui ont d’ailleurs reproché ce détail quand d’autres ont pointé son côté peu masculin.

« Ramenez les hommes virils »

Si le chanteur pensait pouvoir « supprimer les barrières » et casser les codes en s’habillant comme il le souhaitait (il avait posé en tutu rose sur son compte Instagram et s’était présenté au Met Gala 2019 en combinaison noire à dentelles), cela n’a pas plu à une majorité d’internautes.

L’une des attaques à l’encontre de Harry Styles qui fait beaucoup parler depuis la parution des clichés est celle de Candace Owens. La commentatrice américaine est connue pour ses positions très conservatrices outre-Atlantique. Elle n’a donc pas hésité, dans un tweet, à tacler l’apparence du chanteur sur ces photos :

« Aucune société ne peut survivre sans des hommes forts, commence-t-elle. L’Orient sait cela. En Occident, la féminisation régulière de nos hommes en même temps que le Marxisme est enseigné à nos enfants et ce n’est pas une coïncidence. C’est une attaque pure et simple. Ramenez les hommes virils ». Les 32 millions d’abonnés du chanteur n’ont pas hésité à lui porter secours en répondant à la principale intéressée.

Critiqué par la communauté LGBTQ

De l’autre côté du spectre, ce sont les internautes, en nombre, qui ont reproché plus à Vogue qu’à Harry Styles, ce choix de couverture. Harry Styles étant discret sur ses relations et son orientation sexuelle, il est pourtant un fervent défenseur de la cause LGBTQ.

Néanmoins, ces clichés n’ont pas suffi à satisfaire la communauté. La raison ? Les membres de la communauté ont trouvé cela déplacé de mettre en Une un homme blanc et cisgenre alors que le mouvement a été fondé par des personnes de couleur et transgenres.

« Suis-je heureux de voir Harry être célébré pour avoir ouvertement bafoué les normes de mode sexuées ? Oui. Les femmes trans de couleur recoivent-elles des éloges pour avoir fait la même chose chaque jour ? Non. [...] Est-ce que je pense que les hommes blancs devraient être considérés comme le visage de la mode neutre ? Non », s’exclame Alok Vaid-Menon, un artiste non conforme au genre.

Le soutien d’Hollywood

Vous l'aurez donc compris, le shooting photo de Harry Styles fait débat et ne plaît pas à tout le monde. Dans un camp comme dans l’autre. Malgré tout, le chanteur a pu compter sur le soutien en masse de célébrités comme Olivia Wilde, Zach Braff, Elijah Wood et Jameela Jamil qui a tweeté :

« Harry Styles est très viril, car viril est ce que vous voulez que ce soit, pas ce que certains conn**ds peu sûrs d’eux, toxiques, misogynes et homophobes ont décidé il y a des centaines d’années. Il est parfait à 104% ».

Harry Styles n’a pour l’instant pas répondu à ces nombreux commentaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue (@voguemagazine)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue (@voguemagazine)

Plus d'articles