JoeyStarr dévoile un selfie de tournage du biopic sur NTM, avec les deux acteurs principaux

Bouton whatsapp

Joey Starr a dévoilé ce lundi un selfie de tournage du long-métrage consacré à NTM, avec les deux acteurs qui incarneront le célèbre duo du 9-3.

Très attendu par tous les fans du mythique groupe de rap français NTM, le biopic « Suprême » - qui portera sur les débuts de Kool Shen et Joey Starr à la fin des années 80 - est prévu pour 2021.

En attendant cette sortie qui en fait saliver plus d’un, le tournage - interrompu pendant la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus - a repris et les deux acolytes de toujours y participent activement.

Ayant déjà contribué au scénario écrit par Audrey Estrougo et Marcia Romano, Bruno Lopes et Didier Morville - de leur vrai nom - sont en effet très impliqués dans le projet, comme en atteste la présence de Joey Starr sur le tournage.

Ce dernier a ainsi posté sur Instagram un selfie en compagnie des deux acteurs principaux Théo Christine et Sandor Funtek, qui auront la lourde tâche d’incarner à l’écran les deux rappeurs originaires de Saint-Denis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Joeystarr (@joeystar_r_dah_punkfunkhero) le

Connu pour son rôle dans la série « Skam », le premier incarnera le sulfureux JoeyStarr. Quant au second, déjà aperçu dans « La vie d’Adèle », il prêtera, lui, ses traits à Kool Shen.

Consacré à la genèse de NTM, dans le sillage de l’avènement du mouvement hip hop en France à la fin des années 80, le film retracera la période 1988-1992 du groupe avec, en point d’orgue, son premier concert au Zénith de Paris en 1992.


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.