Les Français vont de moins en moins au cinéma, la faute aux prix des places qui atteignent des sommets ?

Bouton whatsapp

Les places de cinéma coûtent de plus en plus cher ? Est-ce la raison qui explique la baisse de fréquentation des cinémas. Éléments de réponse.

Ces derniers jours, plusieurs cinéphiles ont fait part de leur déception en constatant que le public avait boudé le très attendu « Furiosa : une saga Mad Max » qui met en vedette le duo d'acteurs composé d'Anna Taylor-Joy et Chris Hemsworth.

Sur le réseau social X (anciennement Twitter), certains internautes ont ainsi raconté avoir assisté à la projection du film dans des salles presque vides, à leur grand étonnement. Un vrai flop qui tranche, selon eux, avec la qualité du long-métrage, sorti le 15 mai dans les salles obscures.

En guise de réponse, d'autres internautes ont tout de même tenu à leur rappeler que les tarifs en hausse, appliqués dans les cinémas, expliquaient certainement cette absence de spectateurs et de succès.

Crédit photo : iStock

Des places de cinéma trop chères aujourd'hui ?

Il ne vous aura pas échappé en effet que les prix des places de cinéma ont très fortement augmenté depuis quelques années, atteignant parfois des sommets inaccessibles pour certaines familles françaises.

Entre 1992 et 2023, le tarif est passé de 5,18 euros à 7,39 euros, soit une augmentation de 2,21 euros, selon le Centre national du cinéma. Ça peut vous paraître correct en plus de 20 ans, mais c'est en réalité conséquent, d'autant que ce chiffre est biaisé par les prix appliqués dans les petites salles communales, qui ont certes revu leurs tarifs à la hausse, mais restent encore abordables. Or dans les grandes villes, on débourse plus de 10 euros en moyenne pour aller voir un film et ce, depuis déjà quelques années maintenant.

Les tarifs peuvent même aller jusqu'à... 23 euros la place dans certaines salles, ce qui n'est pas à la portée de tous les portefeuilles.

Prenons par exemple une famille de 4 personnes qui souhaite aller au cinéma. Celle-ci devra débourser la somme faramineuse de... 92 euros pour aller voir un film. Autant dire qu'à ce tarif, la sortie ciné devient un luxe que tout le monde ne peut pas s'offrir.

Crédit photo : iStock

Ces augmentations expliquent-elles la baisse de fréquentation des salles ? Difficile de ne pas y voir un lien de cause à effet. En 2023, environ 180 millions d'entrées ont été enregistrées dans les salles obscures en France, selon le site statista, ce qui correspond au plus mauvais bilan annuel depuis... 2007.

Si la pandémie de Covid-19 peut expliquer cette baisse de la fréquentation des cinémas, le fait que le nombre d’entrées soit reparti à la hausse il y a 3 ans, sans jamais atteindre les niveaux d'autrefois, montre néanmoins que la crise sanitaire n'est pas la seule explication.

Peut-on alors affirmer que les tarifs élevés freinent les ardeurs du public ? C'est fort probable à moins que ce ne soit la qualité des films proposés, mais ceci est un autre débat.


Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.