Frida Kahlo, Amelia Earhart et bien d'autres femmes exemplaires déclinées en poupées Barbie

Par
553
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Que l’on critique les proportions présumées trop idéales de Barbie ou non, la célébrité de la poupée de Mattel n’est plus à établir, puisque celle-ci a accompagné des générations de petits enfants à travers le monde. À l’occasion de collections spéciales, la marque a tenu à proposer au cours de son histoire des déclinaisons de son étendard, souvent en prise avec son époque. Mattel tentait ainsi deux ans plus tôt de proposer des poupées aux proportions plus diversifiées.

Aujourd’hui, à l’heure où les femmes sont plus que jamais mises en lumière et leur cause défendue, le fabricant de jouets décide de sortir une collection de 14 poupées censées ressembler à des figures féminines faisant office de modèles pour les enfants, allant de Frida Kahlo à la cheffe française Hélène Darroze.

Mattel

Baptisée « femmes inspirantes », cette collection se rapproche de la collection « shero » (mot-valise composé de « she » et de « hero », pour désigner les héroïnes, la forme féminine du nom commun n’existant pas dans la langue de Shakespeare) précédemment sortie par Mattel, et qui transformait déjà en figurines de plastique des figures de femmes fortes comme Emmy Rossum, notamment connue pour son rôle de Fiona dans la version américaine de la série Shameless, Britney Spears, ou encore avant elles… Angela Merkel !

Emmy Rossum en 2015, et la poupée issue de la collection « shero » censée la représenter, bien que la ressemblance ne soit pas des plus flagrantes. / Pinterest

Au casting de cette nouvelle collection de « role models », nous retrouvons l’iconique artiste mexicaine Frida Kahlo, qui avait d’ailleurs pu être aperçue de façon tout à fait comique dans Coco, le dernier long-métrage de Pixar, l’incroyable aviatrice américaine Amelia Earhart qui est la première femme à avoir fait le tour du monde en avion, mais aussi la mathématicienne Katherine Johnson qui calculé la trajectoire de la première fusée envoyée par la NASA dans l’espace. Quatorze femmes d’hier et d’aujourd’hui sont honorées par Mattel, qu’elles soient sportives, journalistes, actrices, entrepreneuses… ou cuisinières  !

Hélène Darroze, cheffe française renommée qui fait chaque semaine le bonheur des fans de l’émission culinaire Top Chef devient en effet la deuxième Française à avoir sa Barbie, après Laure Manaudou. L’initiative de Mattel de proposer des poupées de figures féminines aussi diverses et emblématiques afin de donner des exemples à tous les enfants, garçons et filles du monde est admirable, néanmoins nous pourrons déplorer parfois un léger manque de ressemblance physique entre les avatars de plastique et les modèles réels, aussi bien au niveau des visages que des proportions.

Hélène Darroze, deuxième française honorée par Mattel, tenant sa poupée. / Mattel

Derrière tous les modèles de cette collection se cachent des femmes différentes, aux destins, époques et origines différents des autres, comme autant de messages d’espoir aux petites filles, les appelant à devenir celles qu’elles souhaitent devenir, nonobstant la voie qu’elles décident d’emprunter.

Mattel

 

Il gagne 10 000 € par mois pendant 30 ans et annonce qu'il se servira de l'argent pour s'occuper de son frère autiste
Barbie
Commentaires