Miss France : retour sur Agnès Souret, la première Miss France il y a 100 ans

À l’occasion du centenaire du concours Miss France, qui aura lieu samedi 19 décembre sur TF1, retour sur la première Miss France élue en 1920 : Agnès Souret.

Publicité

Agnès Souret, première Miss France en 1920. Crédit : mairie d'Espelette.

La jeune basque originaire d’Espelette n’a que 17 ans lorsqu’elle envoie une photo d’elle au concours autrefois appelé sobrement « La plus belle femme de France ». Au dos de cette photo, Agnès Souret écrit « je n’ai que 17 ans. Dites-moi si je dois traverser la France pour courir ma chance ». La jeune basque est sélectionnée et remporte finalement le concours de Maurice de Waleffe, journaliste et créateur de l’événement.

En 1920, Agnès Souret, 17 ans, est élue première Miss France parmi les 2000 prétendantes, avant une multitude de lauréates à venir.

Une courte carrière de comédienne


Agnès Souret. Capture d'écran « Plus belle femme de France ».

Agnès Souret, qui rêve de devenir comédienne, est propulsée sur le devant de la scène. Elle quitte sa petite commune natale d’Espelette pour poursuivre son aventure dans la capitale. Par la suite, la gagnante est choisie pour tourner dans Le Lys du Mont Saint-Michel (au Mont Saint-Michel donc) son premier film.

« Elle faisait gentiment pitié, pauvre colombe jetée parmi les vautours avides, raconte Hervé Lauwick dans Le Figaro. Le metteur en scène avait entre les mains une merveille de photogénie. Il ne sut rien en tirer ».

Malheureusement pour Agnès Souret, sa carrière de comédienne ne fonctionne pas et elle décide de se tourner vers la danse. C’est ainsi qu’elle part en 1928 pour une tournée de deux mois en Argentine.

Un destin tragique

Agnès Souret. Crédit : L'Emeraude.

Là-bas, Agnès Souret est victime d'une violente péritonite et décède le 14 Août 1928 à l’âge de 28 ans, à Buenos Aires. Sa mort laissa sa famille dans une profonde tristesse. Sa mère Marguerite n’hésitera pas à vendre sa modeste maison et son terrain d’Espelette pour rapatrier le corps de sa fille.

Un monument sera érigé au pied de l’église de la commune, avant d’être rénové il y a quelque temps dans un style art déco qui lui vaudra d’être classé monument historique. Sur la tombe, Marguerite Souret y a inscrit ces jolis mots : « À ma fille douce et jolie. Elle fut une petite rose sans épines. Elle n’était pas née pour Paris. Elle est repartie directement au Paradis ».

100 ans de Miss France

Samedi, c’est donc le centenaire du concours, devenu le « Comité Miss France » en 1954 et créé par Guy Lévy, qui sera célébré sur TF1. Diffusé à la télévision depuis 1987, le concours Miss France est aussi le plus vieux concours de beauté au monde encore en activité.

Présidé depuis 1981 par Geneviève De Fontenay, le concours Miss France connaît un revers suite au départ de cette dernière en 2010. Elle sera remplacée par Sylvie Tellier.

Ce week-end, pour marquer les cent ans du concours, le jury sera entièrement composé d’anciennes Miss France :

Muguette Fabris (Miss France 1963)

Patricia Barzyk (Miss France 1980)

Nathalie Marquay (Miss France 1987)

Mareva Georges (Miss France 1991)

Linda Hardy (Miss France 1992)

Sonia Rolland (Miss France 2000)

Elodie Gossuin (Miss France et Miss Europe 2001)

Flora Coquerel (Miss France 2014)

Iris Mittenaere (Miss France et Miss Univers 2016)

Plus d'articles
À lire aussi