Ronald Bell, co-fondateur de Kool and the Gang, mort à 68 ans

Groupe phare des années 70, Kool and the Gang vient de perdre l’un de ses fondateurs en la personne de Ronald Bell, mort à l’âge de 68 ans.

C’est un proche du groupe qui a annoncé la triste nouvelle auprès de l’AFP. Ronald Bell, 68 ans, a été retrouvé mort ce mercredi à son domicile dans les îles Vierges, mais les raisons de son décès n’ont pas été précisées.

Publicité

Richard Bell, à l’origine des plus grands tubes de Kool and the Gang

Né à Youngstown, dans l’Ohio, en 1951, Ronald Bell était aussi connu sous son nom musulman Khalis Bayyan.

Il a fondé les Kool and the Gang, un groupe de jazz-funk et de funk, en compagnie de son frère Robert Bell et de ses amis Dennis Thomas, Robert Mickens, Charles Smith, George Brown et Ricky West au début des années 1960.

Après des débuts honorables, le groupe accède à la notoriété commerciale à partir de 1973 avec leur album « Wild and Peaceful » sur lequel on retrouve des morceaux cultes comme « Funky Stuff », « Hollywood Swinging » et évidemment « Jungle Boogie » (chanson reprise en 1994 dans la bande originale du film « Pulp Fiction »).

Kool and the Gang va alors devenir l’un des groupes les plus influents de la musique et l’un des plus créatifs et inspirants, notamment à travers ses multiples concerts.

Richard Bell restera comme celui qui aura écrit les principaux tubes du groupe, comme « Jungle Boogie », « Ladie’s Night » et bien sûr « Celebration ». Le groupe obtiendra un Grammy pour sa contribution à la musique du film « Saturday Night Fever » en 1978 et fera son entrée dans le Songwriters Hall of Fame en 2018.

Plus d'articles