Sans tabou, Jane Fonda partage des anecdotes osées sur sa vie sexuelle et ses amants

Dans les colonnes du New York Times, la sulfureuse Jane Fonda a partagé des confidences osées sur sa vie privée. N’oubliez pas de sortir le pop-corn.

Crédit Photo : Andrea Raffin / Shutterstock

Publicité

Dans une interview accordée au New York Times, Jane Fonda a livré des révélations croustillantes concernant sa vie sexuelle et ses amants.

À notre grand étonnement, l’actrice américaine a révélé que Marlon Brando, avec qui elle a partagé l’affiche du film « La poursuite impitoyable », en 1966, était « décevant ».

Un coup dur pour toutes les fans du sex-symbol. Fort heureusement, Jane Fonda n’a pas manqué de souligner son incroyable talent.

En revanche, l’activiste politique regrette ne pas avoir eu de relation charnelle avec le chanteur Marvin Gaye. Mais à l’époque la comédienne était déjà mariée : « J'étais mariée à Tom Hauden. Je rencontrais beaucoup d'artistes pour essayer de faire des concerts pour Tom et la femme qui m'aidait à faire cela m'a présenté Marvin », a confié l’actrice âgée de 82 ans au quotidien new-yorkais.

Crédit Photo : Denis Makarenko / Shutterstock

C’est après la mort de l’interprète de la chanson Sexual Healing que Jane Fonda a appris qu’il était intéressé : « Apparemment il avait ma photo sur son réfrigérateur, a déclaré Jane Fonda. Mais je ne l’ai appris que plus tard, après sa mort ».

« Il fait des baisers fabuleux »

Durant sa carrière au cinéma, l'actrice a rencontré un tas d’acteurs séduisants. Robert Redford en fait partie. Il y a quelques années, l’actrice oscarisée avouait qu'elle avait adoré jouer « des scènes de sexe » à ses côtés.

Avant d’ajouter : « Il fait des baisers fabuleux, donc c'était amusant de l'embrasser quand j'avais une vingtaine d'années et l'embrasser à nouveau à presque 80 ans ».

Crédit Photo : s_bukley / Shutterstock

Aujourd’hui, l’octogénaire la plus séduisante de la planète a décidé de renoncer à l’amour : « J'ai connu mon lot d'aventures, d'amours, de romances, mais je n'ai plus l'énergie ni l'envie de consacrer une grande partie de mon temps à un homme. Je me suis donnée à 100 % en amour, même si j'ai eu souvent le sentiment d'être utilisée ».

Plus d'articles
À lire aussi