The Last of Us Part II enfin disponible sur PS4, à quoi faut-il s'attendre ?

22partages

Sept ans après le premier opus, le jeu vidéo The Last of Us revient sur vos consoles ce vendredi 19 juin. Maintes fois repoussée, The Last of Us Part II est enfin disponible sur PS4 !

En 2013, les studios Naughty Dog, éditeur des célèbres jeux Crash Bandicoot et Uncharted, avait tapé dans le mille avec The Last of Us. Ce jeu vidéo vous plongeait dans un univers post-apocalyptique en ruines depuis 20 ans, suite à une pandémie qui a infecté les humains de manière redoutable.

Publicité

Le monde était néanmoins structuré par des zones de quarantaines, contrôlée par l’armée, où les humains tentent de survivre. Le joueur incarnait Joel, un quinquagénaire qui a vu le monde s’effondrer, perdant alors sa fille lors de ce tragique événement.

Naughty Dog

The Last of Us, un monde post-apocalyptique avec la survie pour mot d’ordre

Devenu contrebandier, Joel vit de missions pour récupérer des vivres et des armes, en s’échappant des zones de quarantaine… jusqu’au jour où on lui confie une mission qu’il accepte à contre-cœur et qui changera sa destinée.

En effet, une de ses connaissances, Marlene, qui n’est autre que la chef des Lucioles, un groupe rebelle que l’armée tente d’éradiquer, lui propose, en échange d’armes, d’escorter Ellie, une jeune adolescente de 14 ans (qui n’a donc pas connu le monde d’avant) vers un laboratoire des Lucioles.

Joel apprend vite que la jeune fille n’est pas comme les autres car elle a été mordue par un infecté mais ne s’est jamais transformée. Les Lucioles pensent donc que son sang peut servir de remède au virus.

Le duo traverse donc les Etats-Unis et si, dans un premier temps, Joel maudit sa mission, il va se prendre d’affection pour Ellie au fur et à mesure de l’histoire. Ils font face à des groupes de contrebandiers armés jusqu’aux dents, à l’armée, des cannibales, mais aussi et surtout aux infectés qui existent en plusieurs catégories selon l’évolution du virus: les coureurs, les rôdeurs, les claqueurs et les colosses.

The Last of Us Part II, encore plus violent que le premier ?

La survie étant le maître-mot de The Last of Us, le parcours du combattant implique que chaque objet et chaque munition s’avèrent précieux. En effet, le personnage a la capacité de se fabriquer artisanalement tous ses artefacts, que ce soit des armes ou du matériel de soins.

Énorme succès critique lors de sa sortie, The Last Of Us revient donc pour un deuxième opus intitulé «The Last Of Us Part II» qui se déroule cinq ans après le premier.

On retrouve les deux protagonistes mais cette fois-ci, le joueur est amené à incarner Ellie. Le duo a trouvé refuge dans le Wyoming, chez le frère de Joel, dans une communauté indépendante. Ils vivent en paix jusqu’à ce qu’un événement violent vienne briser tout cela et amène Ellie à chercher vengeance. Et au regard de la bande-annonce, on peut dire que la violence sera omniprésente dans ce nouvel opus !

Comme le définissait Neil Druckmann, vice-président de Naughty Dog : « Les thèmes de The Last of Us 2 sont basés sur une vérité universelle: si nous sommes capables d’un amour inconditionnel, nous sommes tout autant capables d’une haine infinie. Et ces deux sentiments sont inextricablement liés ».

À la lecture des premières critiques, The Last of Us Part II détonne par son aspect violent mais aussi pour ses nombreux rebondissement dans la trame narrative. Visuellement, le réalisme des personnages est bluffant et les décors et paysages sont sublimes. Jamais la frontière entre un jeu vidéo et le cinéma n'aura été aussi transparente dans The Last of Us Part II, ce qui promet une expérience vidéo-ludique assez dingue, d'autant plus que vous serez aux manettes.

The Last of Us Part II est disponible depuis ce vendredi 19 juin, sur la PlayStation 4 ! Bon geekage !

Plus d'articles