Top 10 des plus grands réalisateurs français

Bouton whatsapp

Le cinéma français s’exporte dans le monde entier. Et les films des réalisateurs français ne font pas sensation que dans les salles de l’Hexagone. Voici une liste (non-exhaustive) des cinéastes de talents français.

Voici une liste (non-exhaustive) des plus grands réalisateurs et des plus grandes réalisatrices françaises actuel(le)s. Effectivement, on aurait pu citer Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jean-Jacques Beineix ou encore Bertrand Tavernier, on aurait même pu remonter jusqu’à Jean Renoir, mais on a décidé de se concentrer sur les réalisateurs et les réalisatrices vivant(e)s. Et on a volontairement omis Roman Polanski, parce qu’on ne sépare pas l’homme de l’artiste.

À voir aussi

1) Les plus grands réalisateurs français : Claude Lelouch

Claude Lelouch a reçu une caméra de son père pour qu’il devienne caméraman d’actualités. Il a commencé sa carrière en tant tournant des reportages. Pendant son service militaire, il a été affecté au service cinématographique des armées, réalisant sept films pour l’armée, ce qui lui a appris la direction d’acteur. Après son service, Claude Lelouch a créé une société de production, Les Films 13, puis il a commencé la production de son premier long-métrage. «Claude Lelouch, retenez bien ce nom, vous n'en entendrez plus jamais parler», écrit un critique dans Les cahiers du cinéma, à la sortie du film. Grosse erreur : Claude Lelouch est devenu l’un des plus grands cinéastes français en réalisant une cinquantaine de longs-métrages.

Films notables :

  • Un homme et une femme (1966) ;
  • L’aventure c’est l’aventure (1972) ;
  • Les uns et les autres (1981) ;
  • Tout ça… pour ça (1993) ;
  • Les Misérables (1994)
  • Un plus une (2015)

Un plus une, un film français réalisé par Claude Lelouche sorti en 2015. Crédit : Netflix

Récompenses :

  • Palme d’or au Festival de Cannes en 1966 pour Un homme et une femme ;
  • Golden Globes du meilleur film étranger en 1967 pour Un homme et une femme ;
  • Oscar du meilleur scénario original et du meilleur film étranger en 1967 pour Un homme et une femme ;
  • Golden Globes du meilleur film étranger en 1996 pour Les Misérables.

Acteurs fétiches :

Claude Lelouch a plusieurs fois fait tourner Jean-Paul Belmondo (Un homme qui me plait, 1969 ; Itinéraire d’un enfant gâté, 1988 ; et Les Misérables, 1995), mais il avait surtout pour acteur fétiches Charles Gérard (1922-2019) qu’il a fait jouer des rôles secondaires dans une vingtaine de ses films.

Citation : «L’essentiel n’est jamais là où on le croit.»

2) Les plus grands réalisateurs français : Bertrand Blier

Fils de l’acteur Bernard Blier (1916-1989), Bertrand Blier a commencé sa carrière de réalisateur en 1963 avec un documentaire sur Hitler. Il a ensuite dirigé son père dans son premier long-métrage de fiction : Si j’étais un espion (1967). Sa carrière explose grâce au succès des Valseuses, en 1974.

Films notables :

  • Les valseuses (1974) ;
  • Préparez-vous mouchoir (1978) ;
  • Buffet froid (1979) ;
  • Tenue de soirée (1986) ;
  • Le bruit des glaçons (2010)

Le bruit des glaçons, un film réalisé par Bertrand Bilier avec Jean Dujardin et Albert Dupontel. Crédit : Thelma Films

Récompenses :

  • Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1978 pour Préparez vos mouchoirs ;
  • César du meilleur scénario original ou adapté en 1980 pour Buffet froid ;
  • César du meilleur scénario original ou adapté en 1985 pour Notre histoire ;
  • Grand prix Festival de Cannes 1989 pour Trop belle pour toi ;
  • César du meilleur film, dumeilleur réalisateuret dumeilleur scénario original ou adapté en 1990 pour Trop belle pour toi.

Acteur fétiche :

Bertrand Blier a révélé Gérard Depardieu au grand public en le faisant jouer dans Les Valseuses. Il l’a ensuite dirigé dans sept autres films.

Citation : «Ce qui me touche chez les acteurs ? Peut-on dire ce qui nous touche dans l’oxygène ?»

3) Les plus grands réalisateurs français : Céline Sciamma

Après une formation de scénariste à la Femis, Céline Sciamma a utilisé son scénario de fin d’étude pour réaliser son premier long métrage, Naissance des pieuvres (2006), avec lequel elle se fait remarqué. Le début d’une carrière de cinéaste qui promet d’être longue, en plus de sa carrière de scénariste.

Films notables :

  • Naissance des pieuvres (2006) ;
  • Tomboy (2011) ;
  • Portrait de la jeune fille en feu (2019)

Noémie Merlant et Adèle Haenel dans Portrait de la jeune fille en feu / Crédit : Portrait de la jeune fille en feu

Récompenses :

  • César de la meilleure adaptation en 2017 pour Ma vie de Courgette (scénariste) ;
  • Prix du scénario au Festival de Canne en 2019 pour Portrait de la jeune fille en feu.

Citation : «Plus on est intime, plus on est politique.»

4) Les plus grands réalisateurs français : Jacques Audiard

Fils du réalisateur Michel Audiard, Jacques Audiard se destinait à une carrière dans l’enseignement, avant d’abandonner ses études de lettres pour se lancer dans le cinéma. Il a commencé comme assistant monteur, avant de devenir monteur. Dans les années 1980, il s’est lancé dans l’écriture de scénarios. Il a réalisé son premier film en 1994, Regarde les hommes tomber. Premier d’une longue liste.

Films notables :

  • Sur mes lèvres (2001) ;
  • Un prophète (2009) ;
  • De rouille et d’os (2012) ;
  • Dheepan (2015) ;
  • Les Frères Sisters (2018)

Les Frères Sisters, un film réalisé par Jacques Audiard avec John C. Reilly et Joaquin Phoenix. Crédit : Why not Productions

Récompenses :

  • César de la meilleur première oeuvre en 1995 pour Regarde les hommes tomber ;
  • Prix du meilleur scénario au Festival de Cannes en 1996 pour Un héros très discret ;
  • César du meilleur scénario en 2002 pour Sur mes lèvres ;
  • César du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure adaptation en 2006 pour De battre mon coeur s’est arrêté ;
  • Grand prix du jury au Festival de Cannes en 2009 pour Un prophète ;
  • César du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original en 2010 pour Un prophète ;
  • Palme d’or au Festival de Cannes en 2015 pour Dheepan ;
  • César du meilleur réalisateur en 2019 pour Les Frères Sisters.

Citation : «Le cinéma, très tôt, a prouvé qu’il valait mieux cacher que montrer.»

5) Les plus grands réalisateurs français : Cédric Klapisch

Cédric Klapisch a fait des étude de cinéma à l’université Sorbonne Nouvelle puis à l’université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, puis il est parti aux États-Unis, étudier le cinéma à l’université de New York. De retour en France, il a commencé sa carrière comme électricien sur les tournage, avant de se lancer comme scénariste et réalisateur.

Films notables :

  • Le péril jeune (1994) ;
  • Chacun cherche son chat (1996) ;
  • L’auberge espagnole (2002)

Romain Duris et Cécile de France dans L’auberge espagnole / Crédit : BAC Films

Récompense :

  • César du meilleur scénario original ou adaptation en 1997 pour Un air de famille.

Acteur fétiche :

En donnant le rôle principal du Péril jeune à Romain Duris, Cédric Klapisch a révélé l’acteur qui a repris pour jouer Xavier dans sa trilogie : L’auberge espagnole (2002), Les poupées russes (2005) et Casse-tête chinois (2013).

Citation : «Pour un auteur, trouver un histoire et tomber amoureux, c’est à peu près la même chose.»

6) Les plus grands réalisateurs français : Maïwenn

Avant d’être réalisatrice, Maïwenn a commencé en tant qu’actrice… dès son plus jeune âge. À trois ans seulement, sa mère l’emmenait passer des casting. Elle a joué dans Léon (1994) et Le Cinquième Élément (1997), de Luc Besson. Elle est aussi apparu dans Les Parisiens (2004) et Le Courage d’aimer (2005), de Claude Lelouch. En 2006, elle a réalisé son premier film : Pardonnez-moi. Elle a confirmé ses talents de cinéaste avec Le bal des actrices (2009) puis Polisse (2011).

Films notables :

  • Le bal des actrices (2009) ;
  • Polisse (2011) ;
  • Mon roi (2015) ;
  • ADN (2020)

Affiche officielle du film ADL, un film de Maïwenn. / Crédit : Festival de Cannes

Récompenses :

  • Prix du jury au Festival de Cannes en 2011 pour Polisse.

7) Les plus grands réalisateurs français : Michel Gondry

Michel Gondry a commencé sa carrière dans la musique, avec le groupe Oui Oui, dans lequel il est batteur et dont il réalise plusieurs clips. Après la séparation du groupe, il continue la réalisation de clip, travaillant pour Björk, les Rolling Stones, IAM ou encore Kylie Minogue. Dans les années 2000, il devient réalisateur avec son premier long-métrage Human Nature, qui est un échec au box-office. Son deuxième long-métrage, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, lui, rencontrera un franc-succès.

Films notables :

  • Eternal sunshine of the spotless mind (2004) ;
  • Soyez-sympas, rembobinez (2008) ;
  • L’écume des jour (2013)

Kate Winslet et Jim Carrey dans Eternal sunshine of the spotless mind / Crédit : Eternal sunshine of the spotless mind

Récompenses :

  • Oscars dumeilleur scénario originalen 2005 pourEternal sunshine of the spotless mind.

8) Les plus grands réalisateurs français : Jean-Pierre Jeunet

Jean-Pierre Jeunet a commencé en tant que réalisateur de publicités et de clips. Puis, avec le dessinateur Marc Caro, avec qui il a fait plusieurs courts-métrages, il a réalisé son premier film Delicatessen (1991). Le succès est immédiat.

Films notables :


Audrey Tautou dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain / Crédit : Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Récompenses :

  • César de la meilleure première œuvreet du meilleur scénario original ou adaptation en 1992 pourDelicatessen ;
  • César du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Citation : «Aucun metteur en scène ne rendra bon un acteur qui ne l’est pas.»

9) Les plus grands réalisateurs français : Michel Hazanavicius

Michel Hazanavicius a commencé sa carrière en tant que scénariste pour la télévision, notamment pour des sketch des Nuls sur Canal+. Il a ensuite tourné des publicités avant de faire du cinéma.

Films notables :

  • OSS 117 : Le Caire, nid d’espions (2006) ;
  • OSS 117 : Rio ne répond plus (2009) ;
  • The Artist (2011) ;
  • Coupez ! (2022)

Jean Dujardin et Bérénice Bejo dans The Artist / Crédit : The Artist

Récompenses :

  • César du meilleur film et du meilleur réalisateur en 2012 pour The Artist ;
  • Oscar du meilleur réalisateur et du meilleur film en 2012 pour The Artist.

Actrice fétiche : Michel Hazanavicius a fait jouer Bérénice Béjo, qui est désormais sa femme, dans (presque) tous ces films : OSS 117 : Le Caire, nid d’espions (2006) ; The Artist (2011) ; The Search (2014) ; Le Redoutable (2017) ; Le prince oublié (2020) et Coupez ! (2022).

10) Les plus grands réalisateurs français : Emmanuelle Bercot

Emmanuelle Bercot a pris des cours de théâtre au cours Florent, avant d’être admise à la Fémis où elle tourne un documentaire et un premier court-métrage. Elle devient cinéaste en parallèle de sa carrière d’actrice.

Films notables :

  • Clément (2001) ;
  • Backstage (2004) ;
  • La tête haute (2015) ;
  • De son vivant (2021)

Benoît Magimel dans De son vivant / Crédit : De son vivant

Récompenses :

  • Prix du jury au Festival de Cannes 1997 pour le court-métrage Les vacances.

Citation : «L’intérêt, pour moi, n’est jamais tant dans le fait de raconter des histoire que dans la volonté de décrire des états, d’exacerber des perceptions.»

Bouton whatsapp