Dès le 15 mars, ne coupez plus vos haies ni vos arbres pour protéger les oiseaux

1 646partages
Bouton whatsapp

Depuis plusieurs années, la Ligue pour la Protection des Oiseaux lance un appel : à partir du 15 mars, n’élaguez plus vos arbres et ne taillez plus vos haies, afin de protéger les oiseaux.

À partir du 15 mars et jusqu’au 31 juillet, ne touchez plus à vos haies ni vos arbres ! Cette consigne a été donnée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux ainsi que d’autres associations qui œuvrent pour le bien-être animal. En effet, cette période correspond à celle de la nidification des oiseaux, un moment pendant lequel les volatiles construisent un nid pour pondre et couver leurs œufs, qui donneront ensuite naissance à des oisillons.

Crédit photo : Pixabay

Dès le 15 mars, les oiseaux recherchent un abri pour construire un nid, et ils privilégient généralement les arbres et les haies.

« Le Merle noir, le Rouge-gorge familier, l’Accenteur mouchet, le Verdier d’Europe, le Pinson des arbres et bien d’autres, utilisent les enfourchures des branches pour accrocher leurs nids », a expliqué la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Ne taillez plus vos haies dès le 15 mars

Pour protéger les oiseaux, il est donc fortement recommandé de ne pas tailler ses haies ni d'élaguer ses arbres pendant toute cette période, entre le 15 mars et le 31 juillet. Cela pourrait effectivement déranger les oiseaux, voire détruire leur nid et leurs œufs, et les empêcher de se reproduire.

Crédit photo : Pixabay

Si cette mesure n’est pas obligatoire, les agriculteurs doivent quant à eux respecter la loi qui leur interdit formellement de tailler leurs haies à partir du 1er avril. Certaines municipalités peuvent également prendre des mesures pour protéger la biodiversité à l’arrivée du printemps, alors n’hésitez pas à vous renseigner dans votre commune. Si vous souhaitez vraiment tailler votre haie, il est conseillé d'anticiper et de le faire avant le 15 mars.

« À l’échelle nationale, il n’existe pas d’interdiction de tailler la haie pendant la période de reproduction des oiseaux. Cependant, l’article R411-15 du code de l’environnement donne aux préfets le pouvoir de prendre, dans leur département, les mesures nécessaires afin d’empêcher la destruction, l’altération ou la dégradation des habitats naturels des espèces protégées », a déclaré la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Protéger la biodiversité

En plus de protéger les oiseaux durant cette période, ne pas tailler ses haies permet également de protéger la biodiversité. Ces buissons forment un abri pour les volatiles mais aussi pour les insectes et les petits mammifères comme les muscardins et les hérissons. Les haies assurent une certaine tranquillité pour ces petits animaux qui peuvent s’y réfugier.

Crédit photo : Pixabay

Enfin, si vous souhaitez passer la tondeuse dans votre jardin, assurez-vous qu’elle n’abrite pas plusieurs petits animaux. Si vous avez un doute, il est conseillé de ne pas tondre tout son terrain et d’épargner quelques zones, pour laisser un abri aux amphibiens, insectes et petits mammifères.

Source : Positivr
Bouton whatsapp