La plus grande compagnie norvégienne de transport maritime va lancer un navire à zéro émission d'ici 2030

Bouton whatsapp

Depuis près de 130 ans, l'Hurtigruten Norwegian Coastal Express transporte des personnes et des marchandises entre 34 ports, de Bergen à Kirkenes. À ses débuts, c'était le seul moyen d'accéder aux communautés les plus reculées de Norvège. C'est toujours le cas, et c'est aussi un moyen populaire pour les voyageurs de découvrir les célèbres fjords et les villages de pêcheurs idylliques de Norvège.

Crédit : Hurtigruten

À voir aussi

Si beaucoup de choses ont changé depuis la création de l'Express côtier, sa transformation la plus importante devrait se produire dans huit ans. La compagnie Hurtigruten a récemment annoncé que, d'ici 2030, l'itinéraire comportera son premier navire de passagers à zéro émission.

Dans un communiqué de presse, Daniel Skjeldam, PDG du groupe Hurtigruten, a qualifié ce projet d’« initiative de développement durable la plus ambitieuse à ce jour ». Hurtigruten s'associera à SINTEF, un institut de recherche norvégien connu pour trouver de nouvelles solutions énergétiques, qui assurera l'analyse, la recherche et le développement du programme de construction du nouveau navire. Il examinera tout, de la conception à la propulsion, et la manière dont chaque élément peut contribuer à rendre les navires plus écologiques.

Hurtigruten est depuis longtemps un pionnier en matière de développement durable dans le secteur des croisières. En 2017, Hurtigruten s'est associé à l'alliance Clean Arctic pour lancer la campagne HFO-Free Arctic, qui vise à éliminer l'utilisation du fioul lourd dans la navigation en Arctique. La société a lancé le premier navire de croisière à propulsion électrique hybride, le MS Roald Amundsen, en 2019 (puis son navire-jumeau, le MS Fridtjof Nansen, en 2020). Selon Hurtigruten, la technologie verte employée à bord des deux navires permet de réduire de 20 % les émissions de polluants atmosphériques.

« Avec ce projet, Hurtigruten Norway et SINTEF peuvent montrer au monde entier qu'il est possible de réaliser des navires de passagers écologiques et durables dans un avenir proche. La réduction des émissions dans le secteur maritime est loin d'être une tâche facile, et nous avons besoin d'entreprises ambitieuses comme Hurtigruten Norway pour prendre des initiatives comme celle-ci » a déclaré Alexandra Bech Gjørv, présidente de SINTEF, dans un communiqué de presse.

Crédit : Hurtigruten

Une nette diminution des émissions

Hurtigruten possède actuellement sept navires côtiers, trois d'entre eux ont été convertis en bateaux hybrides, et les quatre autres recevront les mêmes modifications d'ici à la mi-2023. Ces améliorations, ainsi que l'introduction progressive de biocarburants durables, permettront de réduire les émissions de CO2 d'environ 25 % et les émissions annexes de 80 % par rapport aux chiffres précédents, une aubaine pour l'environnement.

Bien qu'Hurtigruten ait fixé une date butoir, l'objectif de zéro émission n'a pas encore été atteint, car il n'est pas certain que les technologies nécessaires soient actuellement disponibles. En tout cas, une chose est certaines, la compagnie norvégienne de transport maritime est en train d’ouvrir une nouvelle porte importante pour l’avenir de notre planète.

Source : AFAR
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter