La vague scélérate la plus extrême jamais enregistrée a été observée au large de Vancouver

Bouton whatsapp

Une vague scélérate de plus de 17 mètres a été observée il y a deux mois au large de Vancouver, au Canada.

Aussi terrifiantes que mystérieuses, les vagues scélérates, dont on ignore tout ou presque, continuent de fasciner !

À voir aussi

Objet de mythe et de fantasmes, ces véritables murs d’eau, qui se dressent spontanément et sans raison apparente sur les flots, ont longtemps donné des cauchemars aux marins, sans que l’on puisse réellement distinguer le vrai du faux.

La première observation réelle du phénomène remonte au 1er janvier 1995. À l’époque, une impressionnante vague scélérate de 26 mètres de haut vient s’écraser contre la plate-forme pétrolière Draupner, située au large des côtes norvégiennes.

Un événement qui venait enfin confirmer certains récits et autres rumeurs de jadis, souvent perçus à tort comme des légendes maritimes.

Crédit photo : DR

Les vagues scélérates, un phénomène que l’on croyait être une légende maritime

Il faut dire que durant des siècles, bon nombre de marins ont raconté la même histoire, en affirmant avoir été témoins de l’apparition de ces mystérieux monstres marins, , alors qu’il naviguait sur une mer plutôt tranquille.

Des créatures qui semblaient jaillir soudainement des flots en prenant la forme d’un terrifiant mur d’eau de plusieurs dizaines de mètres de haut.

Si les différentes versions, il apparaît évident que ces témoignages, avérés ou pas, faisaient allusion au phénomène des vagues scélérates qui a probablement fait disparaître un nombre incalculable de navires au cours de l’histoire.

Crédit photo : DR

Si, de nos jours, on en sait davantage sur ces vagues, leur observation reste toutefois très rare, ce qui limite nos connaissances sur le sujet.

Alors quand l’une d’entre elles est observée à l’aide d’outils scientifiques comme ce fut le cas récemment, c’est un petit événement qui bouleverse la communauté scientifique.

Une vague scélérate observée au large de Vancouver

En novembre 2020, au large d’Ucluet, près de Vancouver en Colombie-Britannique (Canada) une vague scélérate record a en effet été enregistrée et captée grâce à une bouée de l’Institut de recherche canadien MarineLabs.

Selon l’étude des données, publiée le 2 février dernier dans la revue Nature, la vague mesurait 17,6 mètres, soit la taille d’un immeuble de six ou sept étages.

Loin d’être la plus haute connue (certaines atteignent 34 mètres), cette dernière a cependant battu le record de proportionnalité puisque sa taille relative par rapport aux autres vagues qui l’entouraient lorsqu’elle s’est formée, n’avait encore jamais été observée.

« Proportionnellement, la vague d’Ucluelet (quasiment trois fois plus grande que celles qui l’entouraient ndlr) est probablement la vague scélérate la plus extrême jamais enregistrée. Seules quelques vagues scélérates en haute mer ont été observées directement, et jamais rien de cette ampleur », a ainsi déclaré Johannes Gemmrich, physicien à l’Université de Victoria et principal auteur de l’étude.

Pour rappel, les chercheurs ignorent toujours comment se forment ces gigantesques vagues.

Bouton whatsapp