Cet objet vendu 600 euros est légal, mais il va devenir votre pire cauchemar

Le Basilisk est un nouvel outil informatique qui peut être acheté librement au prix de 600 euros. Cependant, il représente un danger pour la sécurité informatique.

Avez-vous déjà entendu parler du Basilisk ? Il s’agit d’un tout nouvel objet informatique qui risque de s’attirer les foudres des entreprises. Cet appareil est vendu librement sur internet au prix de 600 euros et est constitué de trois ports Ethernet pour être branché à d’autres appareils. Il a pour objectif d'aider les entreprises à vérifier la sécurité de leur réseau pour lutter contre le piratage informatique.

Crédit photo : iStock

Cependant, ce nouvel appareil n'est pas sans danger. En effet, il pourrait devenir une menace pour la sécurité informatique.

Pirater les réseaux informatiques

Habituellement, le réseau que nous utilisons pour nous connecter à internet avec un appareil est protégé, ce qui signifie que les appareils non autorisés ne peuvent pas accéder à notre réseau privé ou à celui des entreprises. Cependant, le Basilisk serait capable de contourner les contrôles d’accès réseau et d’infiltrer les systèmes d’information.

Crédit photo : iStock

Ainsi, grâce à cet objet, les pirates informatiques auraient plus de facilités à accéder à votre réseau et à toutes vos données personnelles. En plus de cela, cet objet permet de connecter un même trafic Ethernet sur deux appareils, ce qui permettrait aux personnes malveillantes de surveiller votre activité. Le Basilisk aiderait donc les pirates informatiques à ne pas se faire remarquer lorsqu’ils tentent de hacker vos données.

"Le Basilisk intègre un moteur matériel dédié permettant de fusionner le trafic Ethernet d'un appareil fantôme avec celui d'un appareil légitime, rendant l'activité du fantôme indétectable. Le Basilisk est un outil puissant pour les professionnels de la sécurité qui veulent tester la robustesse des réseaux contre des intrusions sophistiquées et discrètes. Le produit est fourni "en l'état" sans garantie. Il est destiné à des usages légitimes seulement, par exemple en pentest et pour renforcer la sécurité de son propre réseau. L'utilisateur doit respecter la loi", explique Stéphane Morico, analyse en cybersécurité, sur son compte LinkedIn.

L'utilisation du Basilisk n'est pas illégale car il a pour objectif d'aider les entreprises. Cependant, il peut également être utilisé par des pirates informatiques pour de mauvaises raisons.

Source : Clubic
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.