La Nasa a développé un dispositif permettant de charger une voiture électrique en.. 5 minutes !

Bouton whatsapp

Avis aux conducteurs de voiture électrique : la Nasa a trouvé une technologie permettant de recharger les véhicules en cinq minutes chrono. Explications.

C’est bien connu, le temps de recharge fait partie des inconvénients de la voiture électrique. C’est pour cette raison que la Nasa a mis au point une nouvelle technologie qui permettrait de recharger les véhicules en seulement cinq minutes.

À voir aussi

Crédit Photo : image d'illustration / Pixabay

Un dispositif de refroidissement pour faire le plein en un temps record 

Cette avancée porte le nom de «Flow Boiling and Condensation Experiment (FBCE)». Conçu en collaboration avec l’Université Purdue (Indiana), ce dispositif de refroidissement innovant a été déjà utilisé dans le cadre de missions spatiales, et vise à éliminer la chaleur créée par la recharge.

Comme l’expliquent les ingénieurs de la Nasa, il faudrait en moyenne des systèmes fournissant un courant de 1 400 ampères pour charger une voiture électrique en cinq minutes. Le hic ? Le risque de surchauffe. De plus, les systèmes utilisés ne dépassent pas les 520 ampères.

Ainsi, le FCBE est une excellente alternative : «Un liquide de refroidissement diélectrique (non-conducteur d'électricité) est pompé à travers le câble de charge, où il capte la chaleur générée par le conducteur porteur de courant», précise la National Aeronautics and Space Administration.

Crédit Photo : image d'illustration / Pixabay

Ce dispositif permettrait de faire passer «un courant 4,6 fois supérieur à celui des chargeurs de véhicules électriques les plus rapides actuellement sur le marché, en éliminant jusqu'à 24,22 kilowatts de chaleur». En parallèle, les scientifiques en charge du projet ont développé un câble de recharge qui fournit 2400 ampères. Pour le moment, cette solution est encore au stade d’expérimentation.

Source : CNET France
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter