Fatiguée de monter 600 marches par jour, cette femme de 88 ans vend son donjon

Bouton whatsapp

Propriétaire d’un donjon situé dans l’Yonne, une dame âgée de 88 ans a décidé de le mettre en vente afin de se rapprocher de sa famille. Un bien médiéval qu’il faudra absolument conserver, même si ça vous fera beaucoup de marches à monter !

Si vous adorez les biens immobiliers datant de l’époque médiévale, ce donjon situé à Cravant, dans l’Yonne, pourrait bien vous séduire. Sa propriétaire, Colette Béchet, souhaite s’en séparer à contre-coeur.

Cela fait depuis 1983 qu’elle possède ce donjon, d’une hauteur de 25 mètres de haut, et s’est évertuée à restaurer et conserver ce bien atypique pendant quarante ans. Elle avait eu un véritable coup de foudre pour le donjon, qu’elle découvrit par hasard en se promenant dans le village de Cravant : “Je le trouvais extraordinaire. Je l’ai acheté le lendemain, j’y ai mis toutes mes économies”.

En plus de sa hauteur, la tour est située sur un promontoire rocheux qui domine la commune, offrant une vue merveilleuse. Pour enjoliver le tout, un jardin de 1000 mètres carré entoure la tour médiévale.

Âgée de 88 ans, Colette ne peut simplement plus s’occuper du donjon comme avant : “Je monte 600 marches par jour, je suis épuisée”, confie-t-elle. Elle compte donc se rapprocher de sa famille, installée dans le Jura, mais aimerait que le repreneur soit un passionné, comme elle, afin de faire découvrir ce site historique au public.

Un lieu chargé d’Histoire

Construit à partir de 1304 par les seigneurs de Cravant, il a servi de prison au temps des chevaliers de l’ordre du Temple. Il a été habité pour la première fois au XVIIème siècle par une famille de notables. Plus qu’un bien, cet endroit est clairement chargé d’Histoire !

C’est la raison pour laquelle elle continue de recevoir quotidiennement des personnes du monde entier curieux de découvrir ce lieu classé au titre des monuments historiques. Le donjon de Cravant est ouvert au public depuis que Colette y vit et elle espère que le prochain propriétaire perpétuera cette tradition : “J’ai consacré quarante ans de ma vie à ce lieu extraordinaire alors j’aimerais que le repreneur continue à le faire vivre”.

Pour information, son prix de vente est fixé à 479 000 euros. En revanche, pour le rendre vraiment habitable, des travaux de remise à niveau doivent être effectués, comme le raccordement au gaz et au tout à l'égout, l’électricité et l’eau courante. Des intéressé(e)s ?

Source : ParuVendu.fr
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef