Avec sa 30ème ascension de l'Everest, l'alpiniste népalais Kami Rita Sherpa établit un record mondial

Bouton whatsapp

Pour la 30ème fois, l’alpiniste népalais Kami Rita Sherpa a atteint le sommet de l’Everest, situé à 8 849 mètres d’altitude. Il établit ainsi un nouveau record du monde !

Aucun sommet n’est impossible à gravir pour lui ! Alpiniste chevronné, Kami Rita Sherpa a dompté le mont Everest comme personne en deux décennies. Guide de montagne depuis plus de vingt ans, le Népalais avait gravi le sommet le plus haut du monde pour la première fois en 1994 dans le cadre d’une expédition commerciale.

20 ans plus tard, Kami Rita Sherpa réalise cette ascension monumentale pour la 30ème fois, ce qui constitue évidemment un nouveau record du monde. Un record qu’il avait lui-même établi lors de sa dernière ascension. C’est l’organisateur de son expédition, Seven Summit Treks, qui a annoncé la nouvelle ce mercredi 22 mai.

Crédit photo : Himalaya Times

S’il a autant gravi l’Everest dans sa vie, c’est parce que Kami Rita Sherpa en a fait sa spécialité en accompagnant des clients quasiment tous les ans depuis 1994. En 2023, il était monté deux fois au sommet de l’Everest, obtenant chaque fois un nouveau record après avoir été rattrapé par un autre guide, Pasang Dawa Sherpa.

Quand Kami Rita Sherpa avait battu le record lors de sa 29ème ascension, il avait déclaré que les records finissaient “par être battus”. Il ne précisait cependant pas qu’il les battrait lui-même : “Le fait que mes ascensions aident le Népal à être reconnu dans le monde me réjouit davantage”.

“Je ne fais pas cela pour les records”

Si beaucoup le félicitent de cet exploit, l’alpiniste népalais opte pour l’humilité, rappelant qu’il s’agit de son travail : “Certaines personnes sont à la poursuite de records, mais je ne fais pas cela pour les records”.

Crédit photo : N. Bhandari/AFP

Surnommé “M. Everest”, Kami Rita Sherpa avait notamment atteint le sommet de l’Everest deux fois en l’espace de… six jours, en 2019. Cependant, il a bien d’autres sommets de plus de 8 000 kilomètres, dans son palmarès, dont le K2 au Pakistan, qui est la deuxième plus haute montagne du monde.

Cette année, le Népal a déjà délivré plus de 900 permis d’ascension de ses montagnes, dont 419 pour l’Everest, à des alpinistes étrangers qui sont, pour la plupart, accompagnés d’un guide népalais. Depuis le mois d’avril, ce ne sont pas moins de 500 alpinistes étrangers et népalais qui ont atteint le sommet du mont Everest. Parmi eux, on espère qu’il y a un certain Inoxtag, dont l’ascension passionne les internautes.


Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef