Quand une bactérie reproduit accidentellement « La nuit étoilée » de Van Gogh

Bouton whatsapp

Une bactérie, découverte par hasard en laboratoire, reproduit de manière troublante le style de peinture de Vincent Van Gogh.

Est-il encore nécessaire de présenter Van Gogh ?

À voir aussi

Le peintre néerlandais, figure incontournable du postimpressionnisme, est l’un des plus grands artistes de tous les temps dont les œuvres inoubliables, continue de subjuguer le plus grand nombre, plus de 130 ans après sa disparition.

Avec son coup de pinceau reconnaissable entre mille, cet autodidacte dont le génie ne fut reconnu qu’après sa mort, demeure une source d’inspiration pour de nombreux artistes qui perpétuent son héritage, en reprenant son univers artistique, le copiant même parfois sans jamais l’égaler.

Vous pensiez que son style inimitable ne pouvait pas être reproduit ?

Détrompez-vous car quelqu’un ou plutôt quelque chose y est parvenu. Une prouesse que l’on doit à une… bactérie !

Crédit photo : Vincent Van Gogh (Autoportrait de l'artiste), 1889, huile sur toile / Musée d'Orsay

Une bactérie reproduit le style de peinture de Van Gogh, de manière purement involontaire

Récemment, des scientifiques de l’Université du Wyoming ont en effet découvert une mutation de bactéries reproduisant par accident la peinture de « La nuit étoilée », l’une des toiles les plus célèbres de Van Gogh, réalisée en 1889.

Crédit photo : Vincent Van Gogh (La nuit étoilée), 1889, huile sur toile / New York (Museum of Modern Art)

Connue pour ses vertus thérapeutiques, cette bactérie baptisée « Myxocoque xanthus » se déplace en permanence et se nourrit toujours en groupe. Une activité incessante qui se caractérise par la formation de milliers de petits essaims en l’espace de quelques heures seulement.

C’est en lui administrant des colorations artificielles (jaune et bleue) que les chercheurs se sont aperçus de cette coïncidence troublante.

Crédit photo : Université du Wyoming

L’ajout de couleurs a ainsi provoqué un mélange de deux couches de bactéries et l’observation de cette mutation au microscope a révélé ces motifs qui ne sont pas sans rappeler le style de Van Gogh.

Étonnant, n’est-ce pas ?

Source : Science Alert
Bouton whatsapp