Finalement interdites pendant la coupe du monde au Qatar, ces millions de bières sont bloquées dans un entrepôt

Bouton whatsapp

Des milliers de canettes de bière Budweiser ont été laissées empilées dans un entrepôt après la décision de dernière minute du Qatar d'interdire la vente d'alcool dans les stades.

Crédit : Budweiser / Twitter

À voir aussi

Le géant de la boisson avait été annoncé comme l'un des sponsors officiels de la compétition et avait obtenu le monopole de la vente de bière dans les stades, mais il ne peut désormais y vendre que la version sans alcool de sa bière. Les fans de football furieux ont commencé à demander des remboursements aux responsables de la Coupe du monde lorsque la décision a été prise vendredi, à la suite de pressions exercées par la famille royale qatarie.

Aujourd’hui, Budweiser est confronté à la perspective de perdre des quantités très importantes de stocks de bière, mais la marque américaine pourrait bien avoir trouvé une solution : offrir les canettes de bière à la nation qui sortira victorieuse du tournoi. Elle a en tout cas communiqué dans ce sens sur les réseaux sociaux en disant « Nouveau jour, nouveau tweet. Le pays vainqueur reçoit les Buds. Qui va les recevoir ? ». Cette annonce intervient après que Budweiser se soit moqué de l'annonce de l'interdiction de l'alcool dans les stades vendredi, en tweetant « Eh bien, c'est gênant… » avant de supprimer son tweet.

Des camions-citernes remplis de bière provenant de brasseries de Londres, du Lancashire et du Pays de Galles avaient parcouru plus de 10 000 kilomètres pour rallier le Royaume-Uni au Qatar, ce sera finalement pour rien. le voyage de 8 000 miles jusqu'au Qatar, remplis de bière provenant de brasseries de Londres, du Lancashire et du Pays de Galles. Les dérogations accordées à l'occasion de la Coupe du monde signifiaient auparavant que les supporters pouvaient acheter des bières dans des fan zones spéciales ou dans les halls des stades. Mais le Qatar semble avoir renoncé à une partie de cet accord, ce qui signifie que la bière ne peut désormais être vendue qu'à l'intérieur des fan zones, deux heures avant les rencontres et une heure après le coup de sifflet final.

Crédit : Miguel Medina / AFP

Le Qatar n’a pas tenu sa parole

Anheuser-Busch InBev, le géant brassicole qui possède Bud et des dizaines d'autres marques de bière, a déclaré qu'il était toujours impatient de « célébrer le football avec nos consommateurs », mais que certaines ventes ne pouvaient pas avoir lieu en raison de « circonstances indépendantes de notre volonté ». Dans sa déclaration de vendredi, InBev n'a fait aucune mention d'une éventuelle action en justice concernant l'accord de 75 millions de dollars conclu avec la Fifa, qui lui donne le droit exclusif de vendre de la bière lors des matchs de la Coupe du monde. Doha pourrait également faire l'objet d'une action en justice, après avoir signé des contrats dans lesquels elle s'engage à « respecter les sponsors de la Fifa ».

Une chose est sûre, ce n’est pas la dernière fois qu’on entend parler de cette affaire !

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter