Mondial de football au Qatar : la ville de Paris annonce qu'elle ne diffusera pas les matchs sur écrans géants

Bouton whatsapp

Après Marseille, Bordeaux, Strasbourg et Lille, la ville de Paris annonce elle aussi qu’elle ne diffusera pas les matchs du mondial de football au Qatar. Elle évoque des raisons environnementales et humaines.

Crédit : monkeybusinessimages/ iStock

À voir aussi

À un mois et demi du début du mondial de football au Qatar, la liste des villes françaises refusant des fans zones et écrans géants s’agrandit. Lundi 3 octobre, c’est Paris qui annonçait son intention de ne pas diffuser les matchs du Mondial sur grand écran.

Pour nos confrères du Huffington Post, Pierre Rabadan, l’adjoint chargé du sport à la ville de Paris, déclarait hier : « Nous avons pris la décision il y a plusieurs semaines de ne pas installer de zones de célébration pour la Coupe du monde au Qatar ».

Pierre Rabadan justifie cette décision de la ville en évoquant plusieurs raisons d’ordre environnementales et humaines. « Cet événement représente le modèle exactement contraire à celui que nous voulons promouvoir pour Paris-2024. C’est vrai notamment au niveau de la durabilité, avec des stades construits pour cette seule compétition, qui seront qui plus est climatisés et les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers et le respect des droits humains (...) mis à mal ».

Pas d’écrans géants pour faire des économies d’énergie

Crédit : Jozef Durok/ iStock

Suite à cette déclaration, Paris s’inscrit donc sur la liste des villes qui boycottent le mondial au Qatar, et rejoint Marseille, Bordeaux, Strasbourg, Lille ou encore Rodez.

Outre les raisons évoquées plus haut sur l’aspect environnemental et humain, Pierre Rabadan souligne par ailleurs les problèmes énergétiques qu’une telle organisation dans la ville poserait à l’heure où le gouvernement appelle les Français à réduire le chauffage dans leur maison.

« Le fait que la Coupe du monde se déroule à cette période de l’année [de novembre à décembre, ndlr] est la deuxième raison qui nous conduit à ne pas organiser ces zones de célébration. À l’heure où nous appelons à la sobriété énergétique, cela aurait semblé contradictoire », estime-t-il.

Le mondial au Qatar aura lieu en effet dès le 20 novembre et jusqu’au 18 décembre.

Source : Huffington Post
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter