Malgré la trisomie 21, cette jeune femme de 22 ans a réalisé son rêve de devenir mannequin

3 354partages
Bouton whatsapp

Jessica Jacinto a 22 ans et vit à Valence, au Venezuela. Elle est atteinte de trisomie, mais cette condition ne l'a pas empêchée de se battre pour ses rêves. L'un d'eux était de devenir mannequin professionnel, et elle l'a réalisé après de nombreuses années de préparation, d'efforts, et grâce à sa motivation pour devenir une véritable star des podiums.

Crédit : jessica_model99 / Instagram

À voir aussi

« Je veux être un mannequin international. J'aime les photos, j'aime défiler sur les podiums » a-t-elle déclaré. Jessica a la personnalité et la maîtrise de la scène pour choisir son esthétique et sa beauté, des aspects qui ont déjà séduit beaucoup de monde. Grâce au soutien de sa mère, qui l'a accompagnée et guidée inconditionnellement, son rêve l'a conduite au début d'une carrière internationale très excitante.

À l'âge de 14 ans, alors qu'elle entrait au lycée, Jessica pratiquait déjà quelques sports comme la gymnastique, la natation et l'athlétisme, mais ils ne la rendaient pas vraiment heureuse. C'est alors que sa mère, Yanira, et Jessica ont reçu une invitation à un concours de beauté pour filles trisomiques, qu'elles ont acceptée juste pour essayer quelque chose de nouveau.

« Dans aucun sport je ne l'ai vue heureuse, j'ai vu qu'elle perdait son temps et que je perdais le mien aussi. Quand je l'ai vue défiler, j'ai compris que c'était son monde » a confié sa maman. En la voyant si heureuse et désinhibée, elle a compris qu'elle avait pris le mauvais chemin et que le monde de la mode était ce qui lui plaisait vraiment.

« Pour moi, être mannequin, c'est faire une carrière qui me plaît, qui me passionne vraiment. Il faut du dévouement et du courage pour s'améliorer. Dès que je suis sur le podium, je deviens quelqu'un d'autre. C'est presque comme s'il y avait quelqu'un d'autre en moi qui sortait soudainement. Je me sens investie d'un pouvoir » a expliqué la jeune femme.

Crédit : jessica_model99 / Instagram

À ce jour, elle a participé à de nombreux castings et une seule fois à un concours de mannequins. Elle a commencé à s'inscrire à ces événements grâce au soutien de sa mère. Cette dernière a passé son temps à surfer sur Instagram à l'affût de la moindre opportunité pour sa fille.

Jessica a depuis été invitée par des entrepreneurs et des designers locaux à poser comme mannequin. Tous décrivent ses admirables qualités. Elle possède un grand charisme et une grande force, qui l'aident à tracer sa propre voie dans le monde de la mode au Venezuela.

Ensemble, elles ont déjà relevé des défis difficiles mais beaucoup de choses restent à faire. Comme le dit sa maman, « il y a encore beaucoup de chemin à parcourir au Venezuela en termes d'inclusion. Les quelques grandes agences de mannequins dans lesquelles j'ai essayé de la faire entrer pour lui donner un coup de pouce me disent toujours qu'elles vont m'appeler et elles ne le font jamais, il en va de même avec certaines marques. »

Cependant, rien n'a vraiment fait baisser leur moral. Ensemble, elles ont lutté contre vents et marées pour atteindre leurs objectifs. Aujourd’hui sa mère est chargée de gérer ses réseaux sociaux où Jessica est petit à petit en train de devenir assez célèbre. Par exemple, la jeune femme compte déjà près de 50 000 abonnés sur Instagram. « Comme j'aimerais qu'elle réalise son rêve, je n'en ai jamais assez, et je sais qu'un jour, elle y parviendra » confie Yanira.

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Une mannequin qui fait la fierté de ses parents

Sa mère a récemment partagé son expérience via les réseaux sociaux : « en tant que mère, vous vous sentez fière que votre fille atteigne ses objectifs. Sa vie quotidienne est comme celle de n'importe quelle autre personne : elle va à l'école, à des activités extra-scolaires, etc. Nous n'avons pas changé notre approche humble de la vie, en fait, de nombreux parents d'enfants atteints de cette maladie nous ont écrit pour nous demander des conseils. »

Jessica peut également parler de la relation qu’elle entretient avec ses parents ainsi que de ce qu’ils pensent de son évolution : « mes parents sont très heureux et fiers de moi, car ils voient que chaque jour je travaille dur et que je suis très disciplinée, chaque jour davantage. Et bien sûr, ils voient que je suis heureux, c'est ce qu'ils veulent vraiment pour moi. »

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Crédit : jessica_model99 / Instagram

Cela force le respect, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp