En Italie, le sol s'est dangereusement affaissé dans plusieurs grandes villes

Bouton whatsapp

Vous l’ignorez sans doute, mais plusieurs grandes villes italiennes ont récemment vu leur sol s’affaisser de manière alarmante. C’est notamment le cas à Naples et à Rome.

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

À voir aussi

Au départ, les experts se demandaient comment cela était possible, mais après des investigations particulièrement poussées, ils se sont rendus compte que la raison principale de cet affaissement était une roche présente en grande quantité. En effet, cette dernière, appelée « tuf volcanique », est bien connue pour sa friabilité.

Le 8 janvier dernier à Naples, un important trou s’est ouvert dans le sol d’un parking d’un hôpital. La scène presque apocalyptique s’est déroulée vers 7h du matin. Après un bruit sourd qui a réveillé une grande partie du quartier, une colonne de fumée s’est échappée de l’immense ouverture dans le sol. Heureusement, personne ne se trouvait sur les lieux au moment où le béton s’est éventré.

Le gouffre, mesuré par les pompiers locaux, avait des dimensions tout simplement impressionnantes avec pas moins de 2 000 mètres carrés de surface environ une vingtaine de mètres de profondeur. Cela fait vraiment froid dans le dos, et en voyant les photos on ne peut que se dire qu’aucune personne n’aurait pu résister à une telle chute si elle s’était retrouvée prise au piège.

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

Un sol très instable

Que ce soit à Rome ou Naples, les sous-sols sont composés en grande partie de tuf volcanique. Il s’agit d’une roche réputée comme très instable car elle peut être tendre par endroits et beaucoup plus dure à d’autres. Un véritable casse-tête pour l’équipe de géologues chargée par le gouvernement d'Italie de cartographier les sous-sols de deux des plus importantes villes du pays.

Bouton whatsapp